Lycée Jean-Giraudoux de Châteauroux

lycée

Le lycée Jean-Giraudoux est un lycée d'enseignement général public situé à Châteauroux. Dépendant du ressort de l’académie d’Orléans-Tours, il est l’unique lycée public exclusivement général de Châteauroux. Il doit son nom à l’écrivain Jean Giraudoux, ancien élève de l’établissement.

Lycée Jean Giraudoux de Châteauroux
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège
Pays
Coordonnées
Organisation
Sites web
Identifiants
SIRET
UAI
0360008NVoir et modifier les données sur Wikidata
Carte

Histoire

modifier
 
Lycée de Châteauroux, photographié par Jules David en 1878-1879.

Le bâtiment principal est formé de l’ancien cloître d’un couvent datant du milieu du XVIIIe siècle, autour duquel s’étale la cour d’honneur du lycée. Établissement chargé d’histoire, il fut l’École centrale de l’Indre dès le Directoire, et demeura le seul lycée de ce département jusqu’à 1918.

Il est l'unique établissement secondaire de l’Indre durant plus d’un siècle. Parmi les anciens élèves se trouvent George-Albert Aurier, Henri Barboux, Marcel Boussac, Jacques des Gachons, Albert Laprade, Marc Michon, Lionel Nastorg, Maurice Rollinat, Raymond Rollinat et Charles Sadron. L’écrivain et dramaturge français Jean Giraudoux a gardé de son parcours d’élève un attachement réel à ce lieu, attesté par l’un de ses écrits[1]. Une plaque figurant dans la cour d’honneur lui est dédiée. L’historien Albert Mathiez y a aussi enseigné au début de sa carrière professorale.

Classement du lycée

modifier

En 2015, L'Express le classe 4e sur 8 au niveau départemental quant à la qualité d'enseignement, et 1543e au niveau national[2]. Son dernier taux de réussite au bac général est de 98,1 % (2018).

Biographie

modifier
  • Le Lycée Jean Giraudoux de Châteauroux, mémorial du Centenaire (Châteauroux, 1954).
  • Jean-Louis Vergeade : Vous laisserez vos noms en sortant (Paris : Guénégaud, 2004).
  • Marc Michon: Mes guerres et mes prisons (Guéret, imprimerie Lecante, 1980). Dans son chapitre 2, Marc Michon raconte son séjour au lycée entre 1904 et 1912 pour son baccalauréat)

Notes et références

modifier
  1. On trouve un récit plein de nostalgie de la visite que, jeune adulte, Giraudoux fit dans ce lycée, dans son roman Adorable Clio (1920).
  2. « Classement département et national du lycée », sur L'Express, (consulté le )

Liens externes

modifier