Lule Warrenton

actrice américaine
Lule Warrenton
Description de cette image, également commentée ci-après
En 1915
Naissance
Flint
Michigan, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 69 ans)
Laguna Beach
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Réalisatrice et productrice
Films notables (comme actrice)
Le Loup-garou
When a Man Rides Alone
Blind Hearts

Lule Warrenton est une actrice, réalisatrice et productrice américaine, née le à Flint (Michigan), morte le à Laguna Beach (Californie).

BiographieModifier

Au cinéma, exclusivement durant la période du muet, Lule Warrenton apparaît dans quatre-vingt-huit films américains, les dix premiers étant des courts métrages sortis en 1913, dont Le Loup-garou d'Henry MacRae (avec Phyllis Gordon). Ses trois derniers sortent en 1922.

Mentionnons également Across the Footlights de Burton L. King (1915, avec Adele Lane et William C. Dowlan), When a Man Rides Alone d'Henry King (1919, avec William Russell et Carl Stockdale), Broken Commandments de Frank Beal (1919, avec Gladys Brockwell et William Scott) et Blind Hearts de Rowland V. Lee (1921, avec Hobart Bosworth et Wade Boteler).

Lule Warrenton est également réalisatrice de cinq films (dont quatre courts métrages) sortis en 1916 et 1917, notamment When Little Lindy Sang (court métrage, 1916) et A Bit o' Heaven (1917, avec Carl Miller), ce dernier dont elle est aussi productrice.

Par ailleurs actrice de théâtre, elle joue une fois à Broadway (New York) en 1927, dans la pièce The Heaven Tappers (avec Thomas Chalmers et Charles Waldron).

Elle est la mère du directeur de la photographie Gilbert Warrenton (1894-1980).

FilmographieModifier

(CM= court métrage)

Actrice (sélection)Modifier

 
Avec Pauline Starke (à g.), dans Daughter Angele (1918)
 
Ernestine Jones (à g.) et Nora Dempsey, dans When Little Lindy Sang (1916, réalisatrice)

Réalisatrice (intégrale)Modifier

Théâtre à BroadwayModifier

Liens externesModifier