Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jones.
Luke Jones
Description de l'image Luke Jones 2014.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Luke Maxwell Jones
Naissance (28 ans)
à Sydney (Australie)
Taille 1,96 m (6 5)
Poste deuxième ligne, troisième ligne aile
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2010
2011-2016
2019-

2014-2016

2012
2016-2018
Franchises
Western Force
Melbourne Rebels
Melbourne Rebels
Provinces
Melbourne Rising
Clubs
Manly RUFC
Union Bordeaux Bègles

2 (0)[1]
67 (5)[1]
2 (0)[1]

14 (5)[1]

5 (5)[1]
51 (10)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2010
2014-
Drapeau : Australie Australie -20
Drapeau : Australie Australie
5 (5)
3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 7 mars 2019.

Luke Jones, né le à Sydney (Australie), est un joueur international australien de rugby à XV évoluant aux postes de deuxième ligne ou troisième ligne aile. Il joue avec les Melbourne Rebels en Super Rugby depuis 2019. Il mesure 1,96 m pour 118 kg.

Sommaire

CarrièreModifier

En clubModifier

D'abord formé à l'académie des Waratahs, Luke Jones a fait ses débuts professionnels en 2010 avec la franchise australienne de la Western Force en Super Rugby[2].

À la recherche de plus de temps de jeu, il rejoint les Melbourne Rebels en 2011[3].

Tout d'abord utilisé indistinctement en deuxième ou troisième ligne, il se fixe par la suite au poste de deuxième ligne, où ses qualités de sauteur en touche et son activité dans le jeu courant en ont fait un leader de son équipe[4],[5].

En 2014, il rejoint l'équipe des Melbourne Rising dans le cadre de la création de la nouvelle compétition provinciale australienne : la NRC[6].

En 2016, il quitte l'Australie pour la France et club du Union Bordeaux Bègles en Top 14 avec qui il signe pour deux saisons[7]. En septembre 2017, il prolonge son contrat avec l'UBB jusqu'en 2020[8].

Ayant l'intention de retrouver la sélection nationale australienne, il est libéré de son contrat en décembre 2018 et retourne jouer avec son ancienne équipe des Melbourne Rebels en Super Rugby[9],[10].

En équipe nationaleModifier

Il joue avec l’équipe d'Australie des moins de 20 ans en 2010, participant ainsi au championnat du monde junior 2010 en Italie[11].

En juin 2014, il est sélectionné par Robbie Deans pour jouer avec l'équipe d'Australie, et il fait ses débuts en sélection le contre la France[12].

PalmarèsModifier

En club et provinceModifier

  • 14 matchs de NRC avec les Melbourne Rising.
  • 76 matchs de Super Rugby avec la Western Force et les Rebels.

En équipe nationaleModifier

Luke Jones compte 3 capes avec les Wallabies, dont une titularisation, depuis son premier match face à l'équipe de France le , pour un bilan de 1 victoire[13].

Il a inscrit 0 point en équipe nationale[14].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Luke Jones », sur www.itsrugby.fr (consulté le 7 mars 2019)
  2. (en) « Western Force sign NSW schoolboy Luke Jones », sur www.theroar.com.au,
  3. (en) « Rebels 2011 Super Rugby squad », sur www.superxv.com,
  4. (en) « Rebels’ Luke Jones starting to live up to his early promise », sur www.theaustralian.com.au,
  5. « XV Type “Sud Rugby” du Super Rugby 2015 », sur www.sudrugby.com,
  6. (en) « Melbourne Rising announce NRC squad for 2014 », sur www.theroar.com.au,
  7. « Luke Jones arrive en renfort à Bordeaux-Bègles », sur www.lequipe.fr,
  8. « Yann Lesgourgues et Luke Jones prolongent à l'UBB », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 28 septembre 2017)
  9. « Top 14 - Bordeaux : Luke Jones va partir cet hiver », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama,
  10. (en) « Luke Jones gets back to work at the Rebels », sur www.rugby.com.au,
  11. (en) « Experience runs through Australia U20 side », sur twf.com.au,
  12. « Australia call up Nathan Charles, Sam Carter, Luke Jones and Will Skelton [lang=en », sur www.skysports.com,
  13. « Luke Jones matchs list », sur en.espn.co.uk (consulté le 4 avril 2016)
  14. a b et c (en) « Luke Jones », sur espn.co.uk (consulté le 4 avril 2016)

Liens externesModifier