Lukas von Hildebrandt

architecte autrichien

Johann Lukas von Hildebrandt, né le à Gênes et mort le à Vienne[1] est un architecte autrichien d'expression baroque.

Lukas von Hildebrandt
Johann Lucas von Hildebrandt.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Johann Lucas von HildebrandtVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Mouvement
Œuvres principales
Église Saint-Laurent-et-Sainte-Zdilava (d), château Mirabell, chapelle Notre-Dame-de-Lorette de Rumburk (d), château de Halbturn, palais KinskyVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils d'un officier au service de la république de Gênes, Hildebrandt effectue d'abord ses études en Italie, et notamment avec Carlo Fontana à Rome vers 1690. Il sert comme ingénieur militaire participant aux campagnes du prince Eugène de Savoie en Piémont pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg ; avec l'Armée impériale, il fait son rétour à l'Autriche.

Ses expériences militaires lui permet, à son retour à Vienne, d'avoir sa clientèle dans l'aristrocratie. Vers 1700, il obtint un poste de conseiller impérial et d'architecte de la cour. C'est ainsi qu'il édifie le palais Daun-Kinsky de 1713 à 1716 puis, à la demande du prince Eugène de Savoie, les deux Palais du Belvédère (inférieur 1714-1715 et supérieur en 1721-1722). Il construit également plusieurs églises. Anobli en 1720, il suivait Fischer von Erlach (1656-1723) en exerçant la fonction de premier maître bâtisseur et son style est moins monumental que celui de son illustre prédécesseur.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Johann Lukas von Hildebrandt, sur le site archinform.net

Voir aussiModifier

Liens externesModifier