Ouvrir le menu principal
Ludovic Feuillet
Ludovic Feuillet.jpeg
Directeur sportif de la maison Alcyon, 1913
Informations
Surnom
Ludovic
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
AsnièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
sprinter
Distinction
Équipes dirigées
Principales victoires
Ludovic Feuillet
1920
Biographie
Surnom Ludovic
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière
Années d'activité 1919-1921
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Alcyon

Louis, Claude, Emmanuel Feuillet, dit Ludovic, né le à Montbéliard et mort le à Asnières-sur-Seine, est un coureur cycliste sur piste, puis à moto qui devint directeur sportif de l'Équipe cycliste Alcyon.

Sommaire

CoureurModifier

Étudiant en médecine à Reims, il courait sous le nom de « Ludovic », membre du BCR. « Ludovic » eut un sérieux rival en un autre Rémois, Léon Hourlier, qui fut champion de France et recordman du monde. Ils font les beaux jours de la piste de la Haubette où les Grands Prix de Reims de vitesse rassemblèrent les plus grands sprinters du monde. Au cours d'un Grands Prix de Reims, il faillit battre, dans la finale du Grand Prix[Quand ?], le prestigieux Américain Frank Kramer[2]. Il devint coureur motocycliste dans l'équipe Alcyon. Il fut grièvement blessé au Circuit de Lyon en 1921[3].

PalmarèsModifier

Championnats de FranceModifier

Course sur routeModifier

Directeur sportifModifier

Il devint directeur sport de l'équipe Alcyon en 1910.

Sous sa direction, les coureurs ont gagné:

Son coureur, Julien Vervaecke, figure au palmarès de Paris-Roubaix 1930 [4], mais cette victoire, obtenue sur tapis vert, fut très critiquée dès le lendemain par Jacques Goddet qui soutenait que le vainqueur était Jean Maréchal, arrivé 1er et déclassé pour des raisons peu claires.

Président de l'association des directeurs sportifs du cyclisme en 1949.

DécorationsModifier

  Legion d'honneur[5] Chevalier en 1920, à titre militaire, Officier 5 mars 1954

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier