Ludovic Bisch

compositeur, chanoine et organiste français

Ludovic Bisch, ou Louis Philippe Bisch (ou Bisch-Lobstein) est un compositeur, prêtre (chanoine), organiste français né à Klingenthal (Bas-Rhin), le et mort à Angoulême le .

Fils de Joseph Ambroise Bisch, monteur de la manufacture d’armes blanches de Klingenthal en Alsace, et de Victoire Lobstein, il fit des études au grand Séminaire de Poitiers (1851-55). Il fut ordonné en 1855 dans le diocèse d’Angoulême.

Vicaire à Cognac (Saint-Léger) en Charente (1855-1856), puis curé de Bourg, Charente (1856-1857), il devint directeur de la maîtrise et organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale d’Angoulême (1857-1926). Professeur à l’école Niedermeyer de Paris, compositeur d’oratoires, de motets et d’un Stabat Mater, il fut le doyen des organistes de France à sa mort (68 ans derrière le même orgue). Son orgue de salon, de fabrication anglaise et revêtu de panneaux de marqueterie, a été installé dans l'église Saint-André à Angoulême.

SourcesModifier

  • J. Gass, « Prêtres alsaciens en France », Revue catholique d’Alsace, 49, 1934, p. 452-453.
  • A. Stehle, « Le chanoine Bisch de Klingenthal (1831-1926) », Annuaire de la Société d’histoire et d’archéologie de Dambach, Bach, Obernai, 8 (1974), p. 153-154.