Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanier.

Lucien Lanier, né le et mort le , est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

FamilleModifier

Époux de Jacqueline Simon, il a deux filles, Virginia et Béatrice, épouse de Dominique Jacomet[1].

ÉtudesModifier

Carrière de préfetModifier

Il est le premier préfet du Val-de-Marne de 1968 à 1974. Alors qu'il vient d'être nommé préfet du Pas-de-Calais en 1974, Valéry Giscard d'Estaing lui propose de diriger sa campagne présidentielle. Il est ensuite nommé au poste de directeur général de l'administration au ministère de l'intérieur, puis, sommet d'une carrière, préfet de Paris en 1975 [2] et premier préfet de la nouvelle région Île-de-France en 1977, jusqu'à 1981.

Engagement politiqueModifier

Conseiller général du Canton de Saint-Maur-La Varenne (Val-de-Marne) de 1985 à 1992, conseiller régional d'Île-de-France (1986-88 et 1992-98), il sera ensuite seize ans sénateur du Val-de-Marne (1988-2004).

Campagne présidentielle de 1974Modifier

Alors qu'il occupait le poste de directeur général de l'administration au ministère de l'intérieur, en 1974, Valéry Giscard d'Estaing avait fait appel à lui afin de diriger sa campagne pour l'élection présidentielle[3].

Élu localModifier

Conseiller général du nouveau canton de Saint-Maur-La Varenne de 1985 à 1992, il siège également au conseil régional d'Île-de-France de 1986 à 1988 et de 1992 à 1998.

SénateurModifier

Il devient sénateur du Val-de-Marne en octobre 1988, en remplacement de Michel Giraud élu député ; il ne se représente pas en 2004.

L'ancien président Giscard d'Estaing, Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuelle de l'Académie française, Gérard Larcher, président du Sénat, Michel Blangy et de nombreux préfets étaient présents aux côtés de sa famille à ses obsèques aux Invalides, où ses qualités de décision et de pédagogue ont été saluées[réf. nécessaire].

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Lucien Lanier », whoswho.fr.
  2. Décret du 28 juin 1975 publié au J.O. du 1er juillet 1975 [1]
  3. Jean Bothorel, Un si jeune président, Grasset, 1995 ; le journaliste précise, à propos de cet engagement d'un haut fonctionnaire qui ne « s'était jamais compromis politiquement » : « Lucien Lanier, cinquante-cinq ans, accepte de jouer sa carrière à quitte ou double »

Liens externesModifier