Ouvrir le menu principal

Love the Coopers

film de Jessie Nelson, sorti en 2015
Love the Coopers
Titre québécois Noël chez les Cooper
Réalisation Jessie Nelson
Scénario Steven Rogers
Acteurs principaux
Sociétés de production CBS Films
Groundswell Productions
Imagine Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 107 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Love the Coopers est un film américain réalisé par Jessie Nelson en 2015. Il s'agit d'un film de Noël avec une distribution d'ensemble, qui comprend notamment John Goodman et Diane Keaton. Love the Coopers est sorti dans les salles américaines le . Le film a également été distribué au Québec par Les Films Séville sous le titre Noël chez les Cooper. En France, le film n'a pas été distribué en salles.

Sommaire

SynopsisModifier

La famille Cooper se réunit pour célébrer Noël. Mais cette année, des événements inattendus et des rencontres surprenantes vont quelque peu chambouler la traditionnelle réunion de famille. Chaque membre va alors redécouvrir l'esprit de Noël à sa manière…

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Love the Coopers
  • Titre québécois : Noël chez les Cooper
  • Réalisation : Jessie Nelson
  • Scénario : Steven Rogers
  • Direction artistique : Gregory A. Weimerskirch
  • Décors : Paul Cheponis
  • Costumes : Hope Hanafin
  • Photographie : Elliot Davis
  • Montage : Nancy Richardson
  • Musique : Nick Urata
  • Production : Michael London, Jessie Nelson, Janice Williams, Robin Mulcahy Fisichella (coproducteur), Marsha L. Swinton (coproductrice), Anna Culp (productrice déléguée), Ted Gidlow (producteur délégué), Diane Keaton (productrice déléguée), Steven Rogers (producteur délégué), Kim Roth (productrice déléguée)
  • Société(s) de production : CBS Films, Groundswell Productions, Imagine Entertainment
  • Société(s) de distribution : Lionsgate (États-Unis)[1], Les Films Séville (Québec)[2]
  • Budget : 17 millions de dollars[3]
  • Pays d'origine :   États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur2K2,35:1
  • Genre : comédie
  • Durée : 107 minutes
  • Dates de sortie :
  • Classification : PG-13 (États-Unis)

DistributionModifier

AccueilModifier

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis[3] 26 302 731 $ 9

Accueil critiqueModifier

Les critiques américaines ont donné un avis plutôt négatif sur le film. Jen Chaney du Washington Post écrit que « Love the Coopers est un des films de vacances les plus désordonnés et les plus faux de ces derniers temps[4]. » Roger Moore de Movie Nation déclare que le film est « éculé, trop courant et conventionnel[5]. » Enfin, Kyle Smith du New York Post considère Love the Coopers comme une sorte de Love Actually en beaucoup plus léger[6]. Au Québec, les critiques sont également mauvaises. Sur Cinoche.com, Martin Gignac désapprouve le film : « Pour se dégoûter de Noël à jamais, il n'y a rien de mieux que Love the Coopers. Non seulement il s'agit d'un des pires films de l'année, mais c'est toujours consternant de voir d'excellents comédiens jouer terriblement faux[7]. » Sur le site Canoë, Isabelle Hontebeyrie écrit même que « Noël chez les Cooper […] est aussi indigeste qu'une dinde mal cuite[8]. »

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Love the Coopers », sur Lionsgate.com (consulté le 19 décembre 2016).
  2. « Noël chez les Cooper », sur RCQ (consulté le 19 décembre 2016).
  3. a et b (en) « Love the Coopers », sur Box Office Mojo (consulté le 19 décembre 2016).
  4. (en) Jen Chaney, « Love the Coopers stages its own war on Christmas », sur Washington Post.com, (consulté le 19 décembre 2016).
  5. (en) Roger Moore, « You won't Love the Coopers », sur Movie Nation.com, (consulté le 19 décembre 2016).
  6. (en) Kyle Smith, « Love the Coopers is Love Actually lite », sur New York Post.com, (consulté le 19 décembre 2016).
  7. Martin Gignac, « Ruiner la magie de Noël », sur Cinoche.com, (consulté le 19 décembre 2016).
  8. Isabelle Hontebeyrie, « Noël chez les Cooper. La dinde n'est pas cuite », sur Canoë, (consulté le 19 décembre 2016).

Liens externesModifier