Louisette Bertholle

Louisette Bertholle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
Nationalité
Activité

Louisette Bertholle (- ) est une cheffe française, auteure de livres de recettes de cuisine et connue comme étant l'une des trois autrices (avec Julia Child et Simone Beck) du célèbre livre de cuisine : la maîtrise de l'Art de la Cuisine française[1].

L'histoireModifier

Après la Seconde Guerre mondiale, Louisette Bertholle, qui a l'idée d'écrire un livre sur la cuisine française pour les cuisinières américaines, rencontre Simone Beck au sein de l'association culinaire Le Cercle des Gourmettes.  
Louisette Bertholle et Simone Beck commencent à développer un concept en recueillant des recettes, en les testant, et en les compilant par écrit dans un ouvrage. Leurs premières tentatives d'écriture ne convainquent pas d'éditeur, mais leur idée est ravivée en 1949 lors qu'elles font la connaissance de Julia Child. En 1951, elles fondent avec Julia Child leur propre école de cuisine, L'Ecole des Trois Gourmandes, puis en 1952, Bertholle et Beck font publier un petit livre de cuisine Ce qui est de la Cuisson, en France[2]. Ce dernier est conçu pour donner aux Américaines vivant à Paris des leçons de cuisine à la française. Julia Child autant que Simone Beck, porteront  à l'écran le logo de leur école sur leur blouse.

En 1960, la vie de Louisette Bertholle change considérablement : à 50 ans passé, son mariage s'essouffle, elle doit faire face à d'importantes difficultés financières. Cependant, elle réussit à se réinventer elle-même et redémarre sa carrière en compagnie de Child et Beck. Dans un premier temps, les trois femmes, qui  avaient initialement signées un contrat pour publier "Maîtriser l'Art de la Cuisine française avec Houghton Mifflin, voient cette maison d'édition rejeter leur manuscrit, sous prétexte d'aborder la cuisine de manière trop encyclopédique.[3] Quand leur ouvrage est finalement publié en 1961 par Alfred A. Knopf, les 734 pages du livre sont un best-seller et sont plébiscitées par la critique[4]

RéférencesModifier

  1. Abigail Trafford, « Julia Child's co-author succeeded in the kitchen but also in second half of life », Washington Post,‎ (lire en ligne)
  2. Andrew Smith, The Oxford Companion to American Food and Drink, Oxford University Press, USA, (ISBN 978-0-19-530796-2), p. 116
  3. Mia Stainsby, « Julie, Julia and Judith: The editor behind the culinary legend », Vancouver Sun,‎ (lire en ligne)
  4. Kam Williams, « Meryl Streep channels Julia Child in bifurcated bio-pic », The Leader,‎ (lire en ligne)