Alfred A. Knopf

Alfred A. Knopf est une maison d'édition basée à New York aux États-Unis fondée en 1915 par Alfred A. Knopf, Sr et Blanche Knopf. Elle fait partie depuis 1960 du groupe Random House.

HistoriqueModifier

La maison d'édition est fondée en 1915 par les époux Alfred A. Knopf, Sr et Blanche Knopf[1]. Ils éditent des auteurs du monde entier. À la mort de Knopf en 1932, Blanche Knopf est rejointe par William A. Koshland qui pendant cinqante ans conduit la ligne éditoriale de la maison d'édition. Blanche Knopf devient présidente d'Alfred A. Knopf, Inc. en 1957, au moment où Alfred Knopf en devient « chairman »[2].

En 1991, la maison d'édition fait revivre la collection Everyman's Library fondée au début du siècle en Angleterre pour publier les grands classiques de la littérature mondiale.

Auteurs publiésModifier

Parmi les auteurs les plus connus édités par Alfred A. Knopf peuvent être cités par ordre alphabétique : John Banville, Max Beerbohm, Carl Bernstein, Willa Cather, Julia Child, Bill Clinton, Michael Crichton, Joan Didion, Fernanda Eberstadt, Bret Easton Ellis, Joseph J. Ellis, James Ellroy, Anne Frank, Lee H. Hamilton, Carl Hiaasen, Kazuo Ishiguro, Thomas Kean, John Keegan, Christopher Lasch, Jack London, Thomas Mann, Gabriel García Márquez, Gabriella De Ferrari, Cormac McCarthy, H. L. Mencken, Toni Morrison, Virginia Frances Sterrett Alice Munro, Haruki Murakami, Piotr Ouspenski, Christopher Paolini, Henry Petroski, Ezra Pound, Anne Rice, Dorothy Richardson, Susan Swan, Donna Tartt, Anne Tyler, John Updike, Andrew Vachss, Carl Van Vechten, James D. Watson, Edmund White et Elinor Wylie.

Au total ces auteurs représentent au moins 17 prix Nobel de littérature et 47 prix Pulitzer[3].

Notes et référencesModifier

  1. Laura Claridge, The lady with the Borzoi : Blanche Knopf, literary tastemaker extraordinaire, New York, First, , 3 p. (ISBN 9780374114251, OCLC 908176194, lire en ligne).
  2. Seymour Brody, Jewish Heroes & Heroines of America: 150 True Stories of American Jewish Heroism, Hollywood, Florida, Lifetime Books, Inc., (lire en ligne)
  3. (en) « No Thanks, Mr. Nabokov », The New York Times, 4 juillet 2009.

Lien externeModifier