Ouvrir le menu principal

Louis Van Overstraeten

architecte et peintre belge
(Redirigé depuis Louis van Overstraeten)
Louis Van Overstraeten
Louis van Overstraeten.JPG
L'architecte Louis Van Overstraeten
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Louis Van Overstraeten[1] (né à Louvain en 1818 et décédé à Gand en 1849, lors d'une épidémie de choléra), est un architecte[2] et peintre[3] belge. Il est enterré au cimetière de Mont-Saint-Amand à Gand sous un monument sculpté par son beau-frère le sculpteur Geefs-Roelandt[4].

BiographieModifier

Après avoir été l'élève de Louis Roelandt — dont-il épouse la fille Mathilde-Jeanne — ainsi qu'à l'Académie d'Anvers, il produit ce chef-d'œuvre d'élégance romano-byzantine qu'est l'église royale Sainte-Marie à Schaerbeek (Bruxelles) dans laquelle on distingue l'influence de son beau-père Louis Roelandt qui avait introduit en Belgique ce Rundbogenstil qui était alors en faveur en Allemagne.

De lui également en 1841-1842, l'église Notre-Dame de Bon-Secours à Saint-Nicolas-Waas, en collaboration avec son beau-père, l'église de Middelkerke (1848) et celle de Lokeren, continuée après sa mort (1849-1853) dans lesquelles il témoigne de son expertise dans le style néogothique alors remis à la mode en Angleterre par Augustus Pugin et George Gilbert Scott.

Il avait une science exceptionnelle de l'histoire de l'architecture, son livre posthume Architectonographie des temples chrétiens publié à Malines nous en conserve la substance.

Il a laissé aussi une œuvre picturale où il témoigne de son talent de peintre paysagiste.

Son décès à l'âge de trente ans, sous le règne de Léopold Ier, interrompt une carrière prometteuse.

Ses écritsModifier

  • Architectonographie des Temples chrétiens, Malines, 1850

IconographieModifier

BibliographieModifier

  • L'Émulation, 1878, pl. 40.
  • « Van Overstraeten, Henri Désiré Louis », dans : Poelaert et son temps, Bruxelles, 1980, pp. 197-199.
  • Françoise Aubry et J. Vandenbreeden, Le XIXe siècle en Belgique : architecture en intérieurs, Bruxelles : Racine, 1994.
  • Linda Van Santvoort, « Van Overstraeten, Henri [sic] », dans : Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, 2003, pp. 581-582.

Article connexeModifier

RéférenceModifier

  1. Ses prénoms complets étaient : Henri Désiré Louis, son prénom usuel, Louis.
  2. Jean van Cleven. "Van Overstraeten, Henri Désiré Louis." Grove Art Online. Oxford Art Online. Oxford University Press. Web. 1 Jun. 2014
  3. Linda Van Santvoort, Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, 2003, p. 582
  4. Messager des sciences et des arts, Gand, 1851 : "Le cimetière du mont St-Amand, à Gand, vient de s'enrichir d'un monument que les amis des arts ne contempleront jamais sans éprouver un serrement de cœur des plus pénibles, parce qu'ils se rappelleront que sous cette pierre sépulcrale repose Louis Van Overstraeten, ce jeune artiste plein d'avenir".

Liens externesModifier