Noam Morgensztern

comédien, musicien et technicien du son français

Noam Morgensztern, né le à Toulouse, est un comédien, musicien et technicien du son français, pensionnaire de la Comédie-Française depuis le .

Noam Morgensztern
Image dans Infobox.
Lecture de Tristes Tropiques au musée du Quai Branly (mars 2015)
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Père

BiographieModifier

Noam est le fils de Isy Morgensztern, réalisateur, né en 1947 à Paris de parents juifs immigrés de Pologne après la guerre ou il effectue ses études secondaires et universitaires à Paris (1967-1969) et qui a trois autres enfants. Noam Morgenztern a commencé simultanément le théâtre et le piano à l’âge de 8 ans dans différents conservatoires à Toulouse. En 2000, il est élève au Cours Simon, à Paris. Il découvre le doublage pour le cinéma et prête alors sa voix française pour des films comme La Chambre du fils de Nanni Moretti, La pianiste de Michael Haneke, Munich de Steven Spielberg. Il rencontre Victor Quezada-Perez qui devient son maître de masque et de clown. Pendant trois années, sous sa direction, il travaille la technique du masque neutre et du Clown de Théâtre.

En 2003, il entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Pendant trois années, il observe ses camarades, perfectionne son métier de comédien tout en élargissant ses créations au piano. Il travaille notamment sous la direction de Muriel Mayette, Dominique Valadié, Daniel Mesguich et Andrzej Seweryn. En 2005, sa deuxième année au conservatoire, il découvre le métier d’acteur de Fiction Radiophonique, un méticuleux travail de la voix pour lequel il trouve un réel intérêt. Il exerce alors à France Culture et France Inter notamment sous la direction de Christine Bernard Sugy, Marguerite Gâteau et Étienne Valles dans différents types de fictions.

En 2006, il crée sa propre émission de radio sur JFM, Écoutez pour voir, une séance mensuelle de mise en ondes des grands auteurs de la littérature mondiale. En 2007, il passe à la mise en scène. Il crée un spectacle autour de l’œuvre de Charlotte Delbo et du compositeur Franz Léhar, Car cela devient une histoire, avec la comédienne Déborah Münzer.

En 2008, fort de toutes ses expériences, il décide de se former professionnellement au métier de technicien du son, à l’Institut national de l'audiovisuel. Il y apprend la maîtrise des machines et les techniques complexes pour prendre et restituer du son. Il poursuit alors l’année suivante et devient illustrateur sonore et mixeur pour des documentaires diffusés à la télévision, preneur de son pour le cinéma et technicien de plateau pour des captations de concerts de musique classique. Il improvise également au piano sur des films courts de Georges Mélies à l’Abbaye de Fontevraud, une soirée spéciale sur les Trois Religions Monothéistes conduite par Isy Morgensztern, son père.

Il entre à la Comédie-Française en 2013 avec le rôle d’Arlequin dans Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux[1].

En 2011, il apprend les premiers principes de la composition en musique classique, à la Jerusalem Academy of Music and Dance (en) et, en 2013, parallèlement à son engagement comme pensionnaire à la Comédie-Française, il crée le Théâtre Français d'Israël - TFI, structure professionnelle dont la mission est de promouvoir le théâtre de langue française en Israël[2],[3].

Il parle français, anglais et hébreu.

ThéâtreModifier

Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de ParisModifier

Rôles à la Comédie-FrançaiseModifier

Pensionnaire de la Comédie-Française entré le .

Hors Comédie FrançaiseModifier

  • 2002 : La nuit des assassins de José Triana, m.e.s Victor Quezada-Perez, Festival Off d'Avignon, théâtre de la Tache d’Encre, la Cave à Théâtre, Paris - Lalo
  • 2003 : Victor Jara, création musicale de Victor Quezada-Perez, Festival Off d'Avignon, théâtre de la Tache d’Encre, la Cave à Théâtre, Paris, tournée - Rôle : Victor Jara
  • 2004 : Pablo Neruda, il y a cent ans naissait un poète, lecture de textes et poèmes, m.e.s Victor Quezada-Perez Festival d'Avignon
  • 2004 : Petit boulot pour vieux clown de Matei Visniec, m.e.s Victor Quezada-Perez, Paris, tournée - Rôle : Nicollo
  • 2007 : Espagne au cœur de Victor Quezada-Perez avec le groupe chilien Quilapayun, Arènes de Nanterre
  • 2008 : Le Plus Heureux des trois d' Eugène Labiche, m.e.s Igor Mendjisky, Théâtre Cine 13
  • 2010-2013 : Masques & Nez, création collective, compagnie des Sans Cou, m.e.s Igor Mendjisky, tournée

Mise en scène et adaptationModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DoublageModifier

RadioModifier

2005-2017 : Fictions France-Inter et France-Culture : Nuits noires, nuits blanches, Au fil de l’histoire, Le feuilleton France Culture, Drôle de drames, Fictions enfantines, Fictions perspectives contemporaines etc.

  • Réalisation : Benjamin Abitan :
    • Les Aventures deTintin (Rôle: Tintin)[5]
  • Réalisation Christine Bernard Sugy :
    • Carlos
    • Machiavelib
    • Des phrases courtes, ma chérie
    • Les poux
    • C'est normal
  • Réalisation Marguerite Gâteau :
    • Les tortues viennent toutes seules
    • Pêcheurs d'Islande
    • L’accident
    • Hyper
    • L'affaire Gouffé
  • Réalisation Étienne Valles :
    • La pyramide Maya
    • L’autre

Technicien du sonModifier

Prise de son - mixage - illustration sonore (2007-2011)
  • Paradis béton, film de Manu Laskar et Jenny Teng
  • Le tocard de la fac, court métrage Canal + de Rodolphe Pauly
  • Transit, court métrage cinéma de David Benhamou, Eva Productions
  • Daniel Boulud, un certain goût pour l'Amérique, film de Thierry Bellaïche, 2 x 52 min, diff. France 3, NY French Ambassy
  • Mengo Mengo, film de Pierre-Paul Ruijs, 90 min, diff. Voyages TV
  • Paul Morissey, film de Karim Zérahien, 2 x 52 min, diff. Ciné-Cinéma
  • Transit, film de David Benhamou, diff. Palais de Tokyo, Paris
  • Auschwitz, une chronotopologie, triptyque, documentaires d’Emil Weiss, 3 x 90 min, diff. Arte
Captation musique (2008-2009)
  • Chœurs d'Europe, concerts classique pour Mezzo TV (3 documentaires de 52 min) Enregistrement « live », prise de Son Multicanal
  • Duruflé : Requiem - Haydn : La création - Mozart : Messe de l’orphelinat - Fauré : Cantique de Jean Racine
  • Chef d’orchestre : Francis Bardot, avec le Jeune Chœur d’Île-de-France & l’Orchestre Bel’Arte. Réal : Yohan Khatir
Créations radiophoniques
  • 2006-2010 : Écoutez pour voir, création d’une émission littéraire mensuelle, 30 min pour JFM, 94.8 FM - Lectures de textes de S. Zweig, D. Lodge, S. Grumberg, P. Auster, A. Cohen, W. Shakespeare, D. Buzzati, A. Nothomb, I. Bashevis Singer…
  • 2008 : La soif, réalisation fiction radiophonique à partir d’un texte de Charlotte Delbo, diff. INA
  • 2008 : 9/11, sons du , création sonore pour commémoration, diff. Hôtel de Ville de Paris

Pianiste, créationsModifier

  • 2004 : Présentation, accompagnement piano et improvisation au CNSAD pour Andrzeij Seweryn
  • 2005 : Le Songe de Strindberg., composition chant et piano au CNSAD pour Lukàs Hemleb
  • 2006 : Mission, théâtre, création au CNSAD pour Arpàd Schilling
  • 2007 : Raymond Devos, spectacle hommage, Cie « A quand la dérive »
  • 2008 : Les 3 religions monothéistes, création et improvisation à l’Abbaye de Fontevraud, sur des films inédits de Georges Méliès pour Isy Morgensztern
  • 2011 : Fathers and child for a walk, valse

PrixModifier

Notes et référencesModifier

  1. Noam Morgensztern, sur comedie-francaise.fr, consulté le 22 septembre 2020
  2. Noam Morgensztern, le nouveau pensionnaire de la Comédie-Française, sur francetvinfo.fr, consulté le 22 septembre 2020
  3. Qui est l'acteur toulousain qui incarne le tueur Tony Meilhon dans la série "Laëtitia" ?, sur midilibre.fr, consulté le 22 septembre 2020
  4. L'écrivain israélien Etgar Keret mis à l'honneur à la Comédie-Française, sur i24news.tv, consulté le 22 septembre 2020
  5. « Sur France Culture, il est bien, Tintin », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2018)
  6. « Palmarès 2010 », sur le site du Festival de la fiction TV (consulté le 12 mai 2020)

Liens externesModifier