Louis Theroux

Louis Theroux (né le ) est un reporter anglais connu pour le style de ses documentaires parfois défini comme du journalisme gonzo[1].

Louis Theroux
Louis Theroux at Nordiske Mediedager 2009.jpg
Louis Theroux en 2009
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Domicile
Formation
Activité
Père
Fratrie
Parentèle
Justin Theroux (cousin germain)
Alexander Theroux (en) (oncle paternel)
Peter Theroux (en) (oncle paternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
BBC, Metro Silicon Valley (en), SpyVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Biographie et début de carrièreModifier

Né à Singapour, fils de l’écrivain Paul Theroux[2] et d'Anne Castle, il est le frère cadet de l’écrivain et présentateur de télévision Marcel Theroux et le cousin de l’acteur américain Justin Theroux. Il déménage en Angleterre à l’âge de quatre ans et fut élevé à Londres. Il a étudié au Magdalen College à Oxford.

Après avoir travaillé pour le magazine Spy et avoir été un correspondant de Michael Moore dans sa série TV Nation, il rejoint la BBC pour créer la série de documentaires Louis Theroux's Weird Weekends (Les étranges week-ends de Louis Theroux) et When Louis Met… (Quand Louis rencontre…).

Les étranges week-ends de Louis TherouxModifier

La série Louis Theroux's Weird Weekends est consacrée aux cultures underground, comme les survivalistes, les nationalistes noirs, les suprémacistes blancs[3], les gourous, les stars de films pornographiques, la Westboro Baptist Church, la ségrégation raciale volontaire dans les prisons américaines (Prison de San Quentin), pour lesquels il pratique l’immersion dans l'environnement de ses interlocuteurs (à qui il demande fréquemment de loger chez eux pendant le tournage). Les reportages tendent à révéler les contradictions ou les aspects risibles de ces diverses démarches.

Theroux présente l’objectif de la série : « Essayer de découvrir le bizarre dans l’environnement le plus ordinaire. C’est toujours pour moi un privilège d’être accueilli dans ces communautés, de les placer sous les projecteurs, et à travers mon enthousiasme, peut-être, de permettre aux gens de révéler plus que ce qu’ils avaient l’intention de me dire. Le spectacle se moque de moi autant que d’eux. Je n’ai même pas besoin de faire semblant, je ne suis pas une idole déguisée en Nerd ».

Quand Louis rencontre…Modifier

Dans When Louis Met… Theroux accompagne des célébrités britanniques au cours d’une journée habituelle. L’épisode avec Jimmy Savile (DJ) a été élu un des meilleurs 50 documentaires de tous les temps par Channel 4.

RécompensesModifier

Richard Dimbleby Award et British Academy Television Awards 2002 pour meilleur présentateur dans Louis Theroux's Weird Weekends. Royal Television Society Awards en 2009 pour A Place For Paedophiles.

BibliographieModifier

  • The Call of the Weird: Travels in American Subcultures, Louis Theroux, Pan, 2005

RéférencesModifier

  1. (en) Oliver Bennett, « Louis Theroux: First among gonzos », The Independent, Londres,‎ (lire en ligne, consulté le 4 avril 2010)
  2. (en) « You ask the questions: Louis Theroux », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juin 2010)
  3. (en)Louis and the Nazis, documentaire pour la TV britannique.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier