Ouvrir le menu principal
Louis Braquaval
Louis Braquaval champ de blé.jpg
Le Champ de blé, musée Boucher-de-Perthes, Abbeville.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Louis Édouard Joseph Braquaval, né à Esquermes (Lille) le et mort à Saint-Valery-sur-Somme le (à 65 ans)[1], est un peintre français.

Sommaire

BiographieModifier

Louis Braquaval naît à Esquermes (commune rattachée à Lille en 1858) dans une famille aisée d'industriels. Le 27 octobre 1880, à Lille, il épouse Julia Sophie Guenez, fille d'un riche entrepreneur. Il s'essaye au métier de commissaire-priseur, mais sa passion de l'art est incompatible avec le sens des affaires. Il abandonne ce métier à la faveur d'une rente que lui verse son beau-père pour lui permettre de se consacrer à l'art. En 1881, ce dernier l'installe à Socx, au château de Spicker, et le présente à Eugène Boudin. Braquaval n'a aucune formation académique et c'est auprès de Boudin qu'il apprend la technique du dessin et de la peinture. Au gré de ses séjours au château, Boudin devient son maître et ami. En 1895, Braquaval achète une maison à Saint-Valery-sur-Somme où de nombreux peintres de l'époque se retrouvent[2], notamment Edgar Degas qui rencontre Braquaval en 1896. Ils travaillent ensemble et Degas revient plusieurs fois à Saint-Valery, devenant très ami avec le peintre picard[3].

Spécialisé dans les paysages, Braquaval n'expose que tardivement, aux Salons de 1907 et 1914 et au Salon d'Automne en 1909 et 1910. Il acquiert toutefois une certaine notoriété dans des expositions régionales, à Arras, Lille ou Nantes, mais aussi dans de grandes galeries parisiennes et, en 1914, il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

De santé fragile, il meurt en 1919 et son œuvre tombe dans un oubli dont elle ne ressort qu'en 1969 quand la galerie Kaplan à Londres lui dédie une exposition[4].

ŒuvreModifier

Proche de l'impressionnisme, l'œuvre de Braquaval reste régionaliste. Beaucoup de ses toiles sont des paysages de Picardie. À partir de 1900, il passe les hivers à Paris et représente aussi des scènes de la capitale.

Collections publiquesModifier

ExpositionsModifier

BibliographieModifier

  • Pierre Vasselle, Un paysagiste de l'époque post-impressionniste, Louis Braquaval (1854-1919), élève de Boudin, ami de Degas, Vieux-Papiers, Paris, 1961
  • Catalogue d'exposition, Louis Braquaval (1854-1919): un peintre impressionniste en Picardie, édition du musée Boucher-de-Perthes, 2000, 80 pages
  • Odette Braeuener et Bénédicte Pradier-Euttinger, Les peintres de la baie de Somme, autour de l’impressionnisme, éditions La Renaissance du Livre, 2001, p. 36-43 - (ISBN 9782804605544)

Notes et référencesModifier

  1. Louis Edouard Joseph Braquaval sur Geneanet
  2. Photo de la maison de Braquaval sur le site Panoramio.com.
  3. Odette Braeuener et Bénédicte Pradier-Euttinger, Les peintres de la baie de Somme, autour de l’impressionnisme éditions La Renaissance du Livre, 2001 - (ISBN 9782804605544) -
  4. Notice sur le site Schwarzgallery.com.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier