Louis-Marie de Blignières

religieux catholique français, fondateur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier

Louis-Marie de Blignières, né le [1] à Madrid, est un prêtre catholique, philosophe et théologien thomiste français. De spiritualité dominicaine et de sensibilité traditionaliste, il fonde la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, dont il exerce la charge de prieur de sa création en 1979 jusqu'en 2011, puis de nouveau à partir de 2017.

Louis-Marie de Blignières
Image dans Infobox.
Le père de Blignières en août 2015.
Fonctions
Prieur
Fraternité Saint-Vincent-Ferrier
depuis
Dominique-Marie de Saint-Laumer (d)
Prieur
Fraternité Saint-Vincent-Ferrier
-
Dominique-Marie de Saint-Laumer (d)
Biographie
Naissance
(72 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Olivier Le Barbier de BlignièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Père
Fratrie
Autres informations
Religion
Ordre religieux

BiographieModifier

Une formation scientifiqueModifier

Fils d'Hervé Le Barbier de Blignières, il naît à Madrid en 1949, sous le nom d'Olivier Le Barbier de Blignières. Il fait ses études primaires et secondaires classiques à Paris (1956-1967), puis des études scientifiques supérieures à l'école Sainte-Geneviève de Versailles et à la faculté des Sciences d'Orsay (1967-1972), où il obtient une maîtrise en mathématiques et en physique et un certificat d'études supérieures en astrophysique.

Des débuts à la FSSPX et départModifier

Passé par une phase d'agnosticisme, il retrouve la foi durant ses études. Il entre alors dans une communauté bénédictine de Martigny, en Valais (1972-1975) puis au séminaire d'Écône, auprès de la Fraternité Saint-Pie-X.

Il est ordonné prêtre en 1977 par Marcel Lefebvre. Disciple du père Guérard des Lauriers, il défend pendant une dizaine d'années des positions clairement sédévacantistes[réf. nécessaire]. Il critique surtout la liberté religieuse de Vatican II et déclare que le nouveau rite de la messe, promulgué par Paul VI en 1969, est mauvais.

Après l'affaire des ordinations illicites (1988), il quitte toutefois Mgr Lefebvre et entre dans la pleine communion de l'Église, ce qui l'amène à modérer ses positions afin qu'elles soient compatibles avec l'enseignement de l'Église actuelle. Il reconnaît en particulier s'être trompé sur la liberté religieuse.

La Fraternité Saint-Vincent-FerrierModifier

En 1979, il fonde la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier à Chémeré-le-Roi, en Mayenne. Afin d'asseoir la communauté, le Saint-Siège lui permet d'exercer sans discontinuité la fonction de prieur jusqu'en 2011. À cette date, conformément à la tradition dominicaine, il ne peut être élu à la tête de la communauté, les mandats n'étant pas renouvelables. Le père Dominique-Marie de Saint-Laumer lui succède tandis que le père de Blignières devient régent des études de la Fraternité. En 2017, il est élu prieur par le chapitre général de la Fraternité, retrouvant ainsi sa mission initiale[2].

En 1981, il fonde la revue Sedes Sapientiae, destinée à la publication d'articles de sciences religieuses.

ŒuvresModifier

  • Les fins dernières, Dominique Martin Morin, , 144 p. (ISBN 978-2-85652-196-0).
  • Jean de la Croix. Au commencement, le Verbe : romance traduit et commenté par Louis-Marie de Blignières, Genève, Ad Solem, 2001, 64 p.
  • La quête de la Ratio Entis : un itinéraire thomasien, Paris, , 704 p.
    Thèse en philosophie soutenue en 2003 à Paris-Sorbonne, sous la direction de Michel Podgorny.
  • Le mystère de l'Être : l'approche thomiste de Guérard des Lauriers (préf. Serge-Thomas Bonino), Paris, J. Vrin, , 454 p. (ISBN 978-2-7116-1965-8 et 2-7116-1965-6, lire en ligne).
  • De Marie à la Trinité : méditations sur les mystères du Rosaire (préf. Henri Brincard), Poitiers, Dominique Martin Morin, , 85 p. (ISBN 978-2-85652-320-9).
  • Le mystère du Christ, Poitiers, Dominique Martin Morin, , 221 p. (ISBN 978-2-85652-340-7 et 2-85652-340-4).
  • Dir., Priorités éducatives, Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », 2014, 269 p.
  • Le Rosaire dans ma vie (préf. Robert Sarah), Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », , 146 p. (ISBN 978-2-85652-368-1 et 2-85652-368-4).
  • Le Saint-Esprit dans ma vie (préf. David Macaire), Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », , 74 p. (ISBN 978-2-85652-392-6 et 2-85652-392-7).
  • La mort et l’au-delà, Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », , 112 p. (ISBN 978-2-85652-402-2 et 2-85652-402-8).
  • Le courage de la paternité (préf. Jean de Viguerie), Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », , 264 p. (ISBN 978-2-85652-407-7).
  • Le christianisme est crédible (préf. André Léonard), Poitiers, Dominique Martin Morin, coll. « Sedes Sapientiae », , 210 p. (ISBN 978-2-85652-418-3).

Notes et référencesModifier

  1. (notice BnF no FRBNF11892356)
  2. « Élection du Père Louis-Marie de Blignières Prieur de la Fraternité Saint-Vincent Ferrier », sur www.chemere.org, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier