Loi de probabilité à queue lourde

Dans la théorie des probabilités, les distributions à queue lourde sont des distributions de probabilité dont les queues ne sont pas exponentiellement bornées[1], ce qui signifie qu'elles ont des queues plus « lourdes » que la distribution exponentielle. Dans de nombreuses applications, c'est la queue droite de la distribution qui est intéressante, mais une distribution peut avoir une lourde queue à gauche, ou les deux queues peuvent être lourdes.

Il y a trois sous-classes importantes de distributions à queue lourde, les distributions à queue épaisse, les distributions à longue queue et les distributions sous-exponentielles. Dans la pratique, toutes les distributions à queue lourde couramment utilisées appartiennent à la classe sous-exponentielle.

RéférencesModifier

  1. (en) Søren Asmussen, Applied probability and queues : Stochastic Modelling and Applied Probability, Berlin, Springer, , 438 p. (ISBN 978-0-387-00211-8 et 1441918094, lire en ligne)