Ouvrir le menu principal

Lohengrin

Personnage de la littérature médiévale germanique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lohengrin (homonymie).
Lohengrin, sur sa barque tirée par un cygne, représentation romanesque iconique de Walter Crane, 1895

Lohengrin est un personnage de la littérature médiévale germanique, appartenant à la légende arthurienne. Son histoire, variante de la légende du chevalier au cygne, apparaît pour la première fois au tout début du XIIIe siècle dans le roman Parzival de Wolfram von Eschenbach, qui en fait le fils de Perceval et le rattache à la quête du Graal.

Lohengrin a inspiré à Richard Wagner l’opéra du même nom.

OrigineModifier

Son nom vient de Garin Le Lorrain, l'une des cinq épopées de la geste des Lorrains, qui a inspiré Wolfram von Eschenbach[1].

Lohengrin et Louis II de BavièreModifier

 
La grotte de Venusberg à Linderhof.

Le personnage de Lohengrin a été un personnage marquant pour Louis II de Bavière. Pour recréer l'ambiance de l'épisode du Venusberg de l'opéra wagnérien Tannhäuser (dans lequel une barque traverse un lac souterrain), il fit aménager dans son château de Linderhof, une grotte de Vénus, dans laquelle il aimait voguer sur sa « barque », tel Lohengrin avec son cygne, rêvant à des mondes imaginaires, tout en écoutant de la musique de Richard Wagner jouée par un orchestre dissimulé derrière des rochers.

Lohengrin dans l'artModifier

RéférencesModifier

  1. L. Reynaud, Histoire générale de l'influence française en Allemagne, 3e édition revue, 1924, p. 104.