Ouvrir le menu principal

Liste de plantes de fiction

Les plantes de fiction sont des plantes inventées, qui n'existent pas dans le monde réel et qui sont issues d'œuvres de fiction. Les plantes de fiction apparaissent au cinéma, à la télévision, dans la littérature ou d'autres médias.

Plantes de fictionModifier

Plantes de la Terre du Milieu de J. R. R. TolkienModifier

Article détaillé : Flore de la Terre du Milieu.
  • Aeglos - buisson épineux
  • Alfirin - fleur dorée en forme de cloche
  • Arbre blanc du Gondor
  • Arbres du Valinor
  • Athelas - plante médicinale à longues feuilles (aussi appelée Kingsfoil ou Asëa Aranion)
  • Elanor - petite fleur étoilée dont le nom signifie étoile du soleil
  • Ents - race d'arbres humanoïdes, esprits de la forêt
  • Lebethron - arbre au bois noir
  • Mallorn - arbre à l'écorce lisse et gris-argent, et aux feuilles dorées en automne
  • Mallos - fleur dorée en forme de cloche
  • Niphredil - petite fleur blanche étoilée dont le nom signifie étoile de la terre
  • Seregon - plante à fleur rouge sang
  • Symbelmynë - petite fleur blanche
  • Herbe à pipe - une plante sauvage utilisée comme tabac

Plantes de l'univers de Harry Potter par J. K. RowlingModifier

Voire Plantes magiques (Harry Potter) pour plus d'information.

Plantes du cycle de Terremer par Ursula K. Le GuinModifier

  • Arhada - grand arbre à longue vie ressemblant à un chêne
  • Corly - racine dont on tire une fumée employée comme traitement contre la fièvre: la courle (racines de courle)
  • Hazia - plante dont la racine est employée comme une drogue pour provoquer des visions
  • Hemmen - grand arbre
  • Hurbah - arbre à vers à soie
  • Kingsfoil - herbe : la régale.
  • Lacefoam - mauvaise herbe à fleurs blanches
  • Nilgu - algue brune géante avec des fronds de 80 à 100 pieds de long, et dont les fibres sont employées pour fabriquer tissu, corde et filets
  • Paramal - herbe: la paramale.
  • Pendick - arbre à fleurs rouges : le pandiquier
  • Perriot - plante dont les feuilles sont utilisées pour stopper les saignements : la périotte
  • Rushwash - herbe utilisée comme thé : la pointelle
  • Sparkweed - fleur jaune des prés : l'étincelet
  • White hallows - herbe médicinale à fleurs blanches poussant dans les marais ou les prés à rivières : les hiératines blanches

Plantes du Monty Python's Flying CircusModifier

  • Arbre sauntering angolais (Angolan sauntering tree)
  • Buisson sidling gambien (Gambian sidling bush)
  • Arbre vomissant du Mozambique (Puking Tree of Mozambique)
  • La petite plante turque grossière (The Turkish little rude plant)
  • L'arbre qui marche du Dahomey (Walking tree of Dahomey - Quercus nicholas parsonus) - arbre marcheur légendaire pouvant atteindre des vitesses allant jusqu'à 80 km/h, surtout lorsqu'il est pressé.

Plantes citées par Clark Ashton Smith dans ses contes et nouvellesModifier

  • fleur-diable - fleur énorme qui prospère dans le jardin d'ornement que possèdent les souverains d'un royaume équatorial de la planète Saturne et à l'intérieur de laquelle un très ancien démon a élu domicile - «La Fleur-diable» (1922)
  • plante rocher - plante carnivore gigantesque originaire d'une planète indéterminée et affectant la forme et l'aspect d'un rocher pour mieux tromper ses proies - «Abandonnés dans l'Andromède» (1930)
  • plante serpent - sorte d'anaconda végétal originaire d'une planète indéterminée, aux anneaux vert pâle avec des taches brunes et pourpres irrégulières, longue de plus de trente mètres et capturant aisément les monstres aériens les plus redoutables à l'aide de trois têtes recouvertes de myriades de ventouses suceuses qui lui permettent d'aspirer ses proies après les avoir broyées - «Abandonnés dans l'Andromède» (1930)
  • végétal planétaire - plante intelligente ayant la capacité de recouvrir a elle seule une planète entière et de se reproduire ensuite en expédiant ses propres boutures sur d'autres planètes, une fois les ressources de son monde d'origine épuisées - «La Semence de Mars» (1931)
  • buisson ambulant - buisson trapus originaire d'une planète indéterminée et qui s'obstine à se redresser lorsqu'on le renverse - «L'Étonnante planète» (1931)
  • mille-pattes végétal - sorte de concombre ambulant inoffensif originaire d'une planète indéterminée et rétractant ses nombreux appendices ambulatoires à l'approche du danger - «L'Étonnante planète» (1931)
  • fleur carnivore vénusienne - fleur en forme de cloche de la taille d'une barrique qui secrète un liquide paralysant sur tout ce qui passe au-dessous d'elle - «L'Incommensurable horreur» (1931)
  • liane carnivore vénusienne - plante aux nombreuses excroissances vertes et poilues qui capture ses proies en les enserrant dans un réseau de lianes inextricable - «L'Incommensurable horreur» (1931)
  • champignon «sable mouvant» vénusien - large masse de fungus blanche et jaune qui absorbe les imprudentes créatures qui se sont aventurées sur elle - «L'Incommensurable horreur» (1931)
  • orchidée vénusienne - plante parasite qui ne prend racine que dans le corps d'animaux vivants - «L'Incommensurable horreur» (1931)
  • Le Voorqual - variations sur le thème déjà abordé dans «La Fleur-diable»: dans la cité de Lospar, sur la planète Lophaï, un peuple d'hommes-fleurs vit docilement dans l'adoration perpétuelle d'un souverain cruel, une fleur-démon gigantesque appelée le Voorqual - «Le Démon de la fleur» (1933)
  • plante mutagène - un sorcier transforme les visiteurs importuns en créatures simiesques et primitives, à l'aide de plantes qui les engluent dans une sorte de sève mutagène - «Le Labyrinthe de Maal Dweb» (1933)
  • plante araignée - buisson aux longues branches poilues et articulées capable de mouvements sommaires - «Le Labyrinthe de Maal Dweb» (1933)
  • mandragore ensorcelée - mandragore ayant la propriété d'absorber la personnalité des défunts sur la tombe desquels elle pousse et de parler ensuite en leur nom - «Les Mandragores» (1933)
  • parasite végétal vénézuélien - plante de nature indéterminée qui se développe à l'intérieur du crâne des animaux qui ont respiré ses spores et dont les rameaux finissent par sortir du corps pour produire à leur tour des spores - «Semences de mort» (1933)
  • femme-fleur - plante carnivore dont le calice affecte la forme d'une femme aux longs bras tentaculaires - «Les Femmes-fleurs» (1935)
  • hybride homme-plante - monstre végétal créé par le mage Dwerulas pour le plaisir du roi Adompha, à partir d'une personne ayant inspiré à Dwerulas et au roi de l'animosité et de l'ennui - «Le Jardin d'Adompha» (1938)
  • fleur soporifique - fleur ronde et pâle dont l’aspect évoque celui de la pleine lune, poussant à l'orée d'une forêt indéterminée et exhalant un parfum entêtant et mortel - «La Forêt interdite» (1943)

Source: Philippe Gindre: Les Jardins de Klarkash-Ton: L'horreur végétale selon Clark Ashton Smith, La Clef d'Argent, 2008 (ISBN 9782908254693)

Voir aussiModifier