Dans la mythologie grecque, les limnades — ou encore lyumnades, lymnades ou limnatides — étaient les naïades des lacs.

Nymphes dans une grotte, toile de Gaston Bussière (1924).

Ces dernières étaient capables de lire dans les âmes des hommes et prenaient la forme d’être aimé pour les dévorer. Ces personnages, nymphes des eaux stagnantes, se nourrissant d’ambroisie, avaient le pouvoir de rester toujours belles et jeunes.

Bien qu’occupant un rang inférieur dans la hiérarchie divine, elles étaient cependant admises dans l’Olympe et étaient vénérées par les mortels.

Il existe deux types de limnades :

SourceModifier