Ligne 6k (CFL)

Ligne 6k
Brucherberg — Scheuerbusch
Image illustrative de l’article Ligne 6k (CFL)
Carte de la ligne
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Historique
Mise en service 1884
Électrification 1960
Concessionnaires GL (1884 – 1946)
CFL (depuis 1946)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 6k
Longueur 1,32 km
Vitesse de référence 60 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 25 kV – 50 Hz
Pente maximale
Nombre de voies Voie unique
Signalisation Signalisation lumineuse
ETCS L1
Trafic
Propriétaire État luxembourgeois
Exploitant(s) CFL
Trafic Fret
Schéma de la ligne

La ligne 6k Brucherberg - Scheuerbusch est une courte ligne de chemin de fer de 1,32 km raccordant les lignes 6a et 6c afin que les trains circulant depuis l'ouest du pays puissent aller à Rumelange ou rejoindre la ligne 6d sans avoir à rebrousser à la gare de Noertzange.

Exploitée par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine en 1884, par l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine après 1919, par la SNCF après 1938 puis par la Deutsche Reichsbahn après 1940, elle est exploitée depuis 1946 par la société nationale des chemins de fer luxembourgeois.

HistoireModifier

Le , la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine, exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg, ouvre à l'exploitation le raccordement entre la ligne de Bettembourg à Esch-sur-Alzette et la ligne de Noertzange à Rumelange, concomitamment à l'ouverture de la ligne de Tétange à Langengrund, pour la desserte des mines autour de Rumelange[1].

La ligne est électrifiée en intégralité le [1].

CaractéristiquesModifier

TracéModifier

Longue de 1,32 kilomètres, la ligne assure un raccordement entre les lignes 6a et 6c[2]. D'orientation nord-sud, elle est électrifiée en 25 kV – 50 Hz et est à voie unique et à écartement normal (1 435 mm)[2].

Le tracé de la ligne, qui dessert le sud du Luxembourg en longeant l'autoroute A13 est plat, avec une pente maximale de 5 ‰[2]. Cela se traduit notamment par l'absence de tunnels[2].

InfrastructuresModifier

SignalisationModifier

La ligne est équipée de la signalisation ferroviaire luxembourgeoise et du Système européen de contrôle des trains de niveau 1 (ETCS L1), ce dernier cohabite jusqu'au avec le Memor II+[2].

GaresModifier

La ligne ne possède aucune gare en raison de sa très faible longueur et de sa fonction de raccordement[3].

Vitesses limitesModifier

La vitesse limite est de 60 km/h sur l'ensemble de la ligne[3].

TraficModifier

La ligne est empruntée principalement par les trains desservant la cimenterie Intermoselle (lb), accessible en empruntant successivement les lignes 6c et 6d.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier