Ouvrir le menu principal

60e cérémonie des Oscars
Award-star-gold-3d.png Oscars du cinéma
Organisé par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Détails
Date
Lieu Shrine Auditorium
Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis
Présentateur Chevy Chase
Diffusé sur ABC
Site web http://oscar.go.com/
Résumé
Meilleur film Le Dernier Empereur
Drapeau de l'Italie Italie
Meilleur film étranger Le Festin de Babette
Drapeau du Danemark Danemark
Film le plus nommé Le Dernier Empereur (9)
Film le plus récompensé Le Dernier Empereur (9)
Chronologie

La 60e cérémonie des Oscars du cinéma eut lieu le lundi 11 avril 1988 à 18 heures au Shrine Civic Auditorium à Los Angeles[1].

La cérémonieModifier

La cérémonie récompensa les meilleurs films de l'année 1987 dans 22 catégories. Elle dura 3 heures et 20 minutes et fut diffusée en direct sur la chaîne ABC[2]

Équipe techniqueModifier

Le spectacleModifier

La cérémonie fut agrémentée de nombreux sketchs et chansons de films :

PalmarèsModifier

Les lauréats sont indiqués ci-dessous en premier de chaque catégorie et en gras.

Meilleur filmModifier

(remis par Eddie Murphy)

Meilleur réalisateurModifier

(remis par Robin Williams)

  • Bernardo Bertolucci pour Le dernier empereur
    • Adrian Lyne pour Liaison fatale
    • John Boorman pour La guerre à sept ans
    • Lasse Hallström pour Ma vie de chien (Mitt liv som hund)
    • Norman Jewison pour Eclair de Lune

Meilleur acteur dans un premier rôleModifier

(remis par Marlee Matlin)

Meilleure actrice dans un premier rôleModifier

(remis par Paul Newman)

Meilleur acteur dans un second rôleModifier

(remis par Nicolas Cage et Cher)

Meilleure actrice dans un second rôleModifier

(remis par Glenn Close et Michael Douglas)

Meilleur scénario originalModifier

(remis par Audrey Hepburn et Gregory Peck)

Meilleure adaptationModifier

(remis par Audrey Hepburn et Gregory Peck)

Meilleur film étrangerModifier

(remis par Faye Dunaway et James Garner)

Meilleure photographieModifier

(remis par Mel Gibson et Danny Glover)

Meilleurs costumesModifier

(remis par Daryl Hannah et Kevin Costner)

Meilleure direction artistique (décors)Modifier

(remis par Olivia de Havilland)

Meilleur sonModifier

(remis par Billy Crystal)

Meilleur montageModifier

(remis par Rob Lowe et Sean Young)

  • Gabriella Cristiani pour Le dernier empereur
    • Richard Marks pour Broadcast News
    • Michael Kahn pour Empire du soleil
    • Michael Kahn et Peter E. Berger pour Liaison fatale
    • Frank J. Urioste pour RoboCop

Meilleurs effets visuelsModifier

(remis par Sean Connery)

Meilleurs maquillagesModifier

(remis par John Candy)

Meilleure chanson originaleModifier

(remis par Liza Minnelli et Dudley Moore[6])

Meilleure musique originaleModifier

(remis par Patrick Swayze et Jennifer Grey)

Meilleur documentaireModifier

(remis par Steve Guttenberg)

Meilleur court-métrage documentaireModifier

(remis par Joan Chen et John Lone)

Meilleur court-métrage de fictionModifier

(remis par Paul Reubens)

Meilleur court-métrage d'animationModifier

(remis par Tom Selleck)

Oscars spéciauxModifier

Oscar pour une contribution spécialeModifier

  • Stephen Hunter Flick et John Pospisil pour le mixage de RoboCop (Special Achievement Award - Sound Effects Editing)

Irving G. Thalberg Memorial AwardModifier

(remis par Jack Lemmon)

Oscars scientifiques et techniquesModifier

Les Oscars scientifiques et techniques furent remis le 27 mars au Grand Ball Room du Beverly Hilton Hotel de Los Angeles.

Prix du mérite scientifiqueModifier

  • Bernard Kuhl, Werner Block et OSRAM GmbH R&D Dept. pour l'invention et l'amélioration continue du projecteur OSRAM HMI.

Prix scientifique et d'ingénierieModifier

  • Carl Zeiss Co. pour la conception et le développement d'une série de lentilles haute -vitesse.
  • Eastman Kodak pour le développement de la pellicule Eastman Color High Speed Daylight Negative Film 5297/7297.
  • Eastman Kodak pour le développement de la pellicule pour tournage sur fond bleu Eastman Color High Speed SA Negative Film 5295.
  • Ronald C. Barker, Chester L. Schuler et Montage Group pour l'invention (Barker/Schuler) et le développement (Montage) du Montage Picture Processor électronique pour le montage.
  • Fritz Gabriel Bauer pour l'inventio et le développement dus système Moviecam Camera.
  • Willie Burth et Kinotone Corp. pour l'invention et le développement du Non-rewind Platter System pour la projection de film.
  • Colin F. Mossman et Rank Film Laboratories' Development Group pour la création d'un système pour augmenter la qualité des films à haute-vitesse.
  • Zoran Perisic (Courier Films Ltd.) pour le système de projection Zoptic dual-zoom front pour les effets spéciaux.

Prix de l'achèvement techniqueModifier

  • Ioan Allen (Dolby Laboratories, Inc.) pour l'unité d'insonorisation pour playback Cat. 43 et ses applications au tournage de films.
  • John Eppolito, Wally Gentleman, William Mesa, Les Paul Robley et Geoffrey H. Williamson pour le raffinement des systèmes de projection duales et d'images composites.
  • Jan Jacobsen pour l'application des écrans doubles et systèmes de projections frontales aux effets visuels.
  • Tad Krzanowski (Industrial Light and Magic, Inc.) pour le développement du Wire Rig Model Support Mechanism pour le contrôle des mouvements des maquettes pour les effets spéciaux.
  • Thaine Morris et David Pier pour le développement du DSC Spark Devices pour les effets spéciaux au cinéma.
  • Dan C. Norris et Tim Cook (Norris Film Products) pour le développement d'un système d'exposition lumière.

Gordon E. Sawyer AwardModifier

StatistiquesModifier

RécompensesModifier

Neuf Oscars
  • Le Dernier Empereur
Trois Oscars
  • Éclair de lune
Un Oscar
  • Les Incorruptibles
  • Dirty Dancing
  • Le Festin de Babette
  • Wall Street
  • L'Aventure intérieure
  • Bigfoot et les Handerson

NominationsModifier

Neuf nominations
  • Le Dernier Empereur
Sept nominations
  • Broadcast News
Six nominations
  • Liaison fatale
  • Éclair de lune
Cinq nominations
  • La Guerre à sept ans
  • Empire du soleil
Quatre nominations
  • Les Incorruptibles
Deux nominations
  • Ma vie de chien
  • Au revoir les enfants
  • Ironweed
  • Robocop
  • Les Sorcières d'Eastwick
  • Gens de Dublin
  • Radio Days
Une nomination
  • Wall Street
  • Good Morning, Vietnam
  • Les Yeux noirs
  • Anna
  • La Rue
  • Gaby: A True Story
  • Balance maman hors du train
  • Les Baleines du mois d'août
  • Full Metal Jacket
  • Le Festin de Babette
  • Asignatura aprobada
  • La Famille
  • Le Passeur
  • Matewan
  • Maurice
  • L'Arme fatale
  • L'Aventure intérieure
  • Predator
  • Bigfoot et les Henderson
  • Happy new year
  • Dirty Dancing
  • Le Flic de Beverly Hills 2
  • Mannequin
  • Princesse Bride

Notes et référencesModifier

  1. Ce fut la première cérémonie au Shrine Civic Auditorium depuis 1948, après vingt ans au Dorothy Chandler Pavilion, ce qui occasionna quelques incidents lors du déplacement des stars des voitures au bâtiment en cours de rénovation. Ainsi Glenn Close, alors enceinte, fit une chute bénigne au milieu d'un carrefour.
  2. À cause du retard, une présentation anniversaire des 59 prix du meilleur film passés fut annulée au dernier moment.
  3. En raison de la grève des scénaristes, la plupart des monologues et sketchs furent écrits bien avant la cérémonie, en prévision de ladite grève.
  4. À la fin de son discours de remerciement Cher déclara : « Et je ne pense pas pour autant que cela signifie que je suis devenue quelqu'un, mais… J'espère que je fais mon petit bout de chemin. Merci. »
  5. John Patrick Shanley déclara lors de son discours de remerciement : « Je voudrais remercier chaque personne qui m'a heurté ou embrassé durant ma vie, et chaque personne que j'ai heurté ou embrassé. […] Je suis sur qu'il y a beaucoup d'autres personnes que je devrais remercier, mais, euh… Je vais rentrer chez moi et mourir maintenant. »
  6. Liza Minnelli et Dudley Moore interprétèrent une chanson originale intitulée Music Makers pour introduire les chansons nominées.
  7. Ryuichi Sakamoto et Cong Su n'étaient pas présents à la cérémonie.
  8. Billy Wilder dédia son Oscar à son collaborateur de longue date, I. A. L. Diamond, qui mourut dix jours plus tard.