Leueen MacGrath

actrice britannique
Leueen MacGrath
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographiée en 1939
Nom de naissance Leueen Emily MacGrath
Naissance
Londres (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 77 ans)
Londres
Profession Actrice et dramaturge
Films notables Pygmalion
Édouard, mon fils
Séries notables Studio One

Leueen (Emily) MacGrath, née le à Londres, ville où elle est morte le , est une actrice et dramaturge anglaise (parfois créditée Leueen McGrath).

BiographieModifier

Leueen MacGrath étudie à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, ville où elle joue à plusieurs reprises au théâtre, notamment dans Tovaritch de Jacques Deval (1936, avec Cedric Hardwicke et Francis L. Sullivan), Édouard, mon fils (en) de Robert Morley et Noel Langley (1947, avec Peggy Ashcroft et Robert Morley), La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (1955, avec Diane Cilento et Michael Redgrave), ou encore A Bequest to the Nation (en) de Terence Rattigan (1970, avec Ian Holm et Zoe Caldwell).

Elle reprend Édouard, mon fils à Broadway (New York) en 1948-1949 (de nouveau avec Peggy Ashcroft et Robert Morley) et rencontre à cette occasion le dramaturge et metteur en scène américain George S. Kaufman (1889-1961), son époux de 1949 à 1957 (troisième de ses cinq mariages, tous conclus par un divorce). Elle joue jusqu'en 1960 à Broadway, où elle reprend également La guerre de Troie n'aura pas lieu en 1955-1956 (là aussi avec Diane Cilento et Michael Redgrave). Du même Jean Giraudoux, elle y interprète Intermezzo en 1950 (avec Russell Collins et Una O'Connor).

Toujours à Broadway, elle collabore comme dramaturge avec George S. Kaufman, entre autres sur la pièce Fancy Meeting You Again (1952, avec Margaret Hamilton et Walter Matthau) et la comédie musicale Silk Stockings (librettiste, 1955-1956, avec Don Ameche et Hildegarde Neff).

Au cinéma, Leueen MacGrath contribue à huit films britanniques (ou en coproduction, dont deux courts métrages), depuis Aimé des dieux de Basil Dean (1936, avec Liane Haid et John Loder) jusqu'au film à sketches Trois meurtres (en) (segment In the Picture de Wendy Toye, 1955, avec Alan Badel et Eddie Byrne). Entretemps, citons Pygmalion d'Anthony Asquith et Leslie Howard (1938, avec Wendy Hiller et Leslie Howard) et Édouard, mon fils de George Cukor (coproduction américano-britannique, 1949, avec Spencer Tracy et Deborah Kerr, adaptation de la pièce éponyme précitée).

À la télévision (américaine, du fait de son séjour aux États-Unis, et britannique), elle participe à onze séries (1949-1961) et cinq téléfilms (1939-1974), souvent d'origine théâtrale. Mentionnons par exemple la série d'anthologie américaine Studio One (quatre épisodes, 1949-1957) et, pour sa dernière prestation à l'écran, le téléfilm The Gift of Friendship de Mike Newell (1974, avec Sarah Badel et Michael Gough).

FilmographieModifier

Cinéma (intégrale)Modifier

Télévision (sélection)Modifier

ThéâtreModifier

(comme actrice, sauf mention contraire ou complémentaire)

Londres (sélection)Modifier

Broadway (intégrale)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Rôle repris par Margaret Leighton dans l'adaptation au cinéma de 1973.

Liens externesModifier