Ouvrir le menu principal

Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz

film de Catherine Binet, sorti en 1982
Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz
Titre original Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz
Réalisation Catherine Binet
Scénario Catherine Binet
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Nautile
Prospectacle
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Film fantastique
Durée 113 min
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz est un film français réalisé par Catherine Binet et sorti en 1981.

Sommaire

SynopsisModifier

À Paris, une jeune femme, Louise Haines-Pearson, rend visite à son amie alitée Nena. Celle-ci lui raconte qu'elle vient d'écrire un livre sur l'histoire d'une petite fille troublée par ses sens, peut-être à cause de la tyrannie exercée par sa mère et souffrant de l'absence de son père. Louise se reconnaît dans les difficultés de cette petite fille, étant elle-même profondément affectée par l'indifférence de son mari.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Autour du filmModifier

  • Marina Vlady[1] : « Georges Perec me demande rendez-vous, il me prie de le recevoir avec sa compagne Catherine Binet qui prépare son premier film. […] Son projet est fort beau ; elle s'excuse de ne me proposer qu'un rôle bref, mais, dit-elle, très important. […] Il y a dans cette histoire tant de strates qu'il est impossible de la raconter, ce que l'on ressent fort bien en visionnant le film. Le succès critique est international : plusieurs fois projeté dans divers festivals comme la Mostra de Venise, primé à Valence, couronné prix de la Fédération des ciné-clubs français, le film connaît à Paris une exploitation de dix-sept semaines au Studio de la Harpe… Malheureusement, aucun succès commercial, ce qui va lourdement grever l'avenir de cette réalisatrice exceptionnelle. Mais j'y gagne une amitié vivace avec ce couple d'amants magnifiques. Puis avec la seule Catherine Binet, devenue veuve à son tour peu après la fin de notre collaboration. »

Notes et référencesModifier

  1. Extrait de ses mémoires, 24 images / seconde, Éditions Fayard, Paris, 2005 (ISBN 2-213-62358-9).

Liens externesModifier