Les Grands Moyens (film)

film de Hubert Cornfield, sorti en 1976

Les Grands Moyens est une comédie policière réalisée par Hubert Cornfield en 1976, d'après un roman de Charles Exbrayat

SynopsisModifier

Dans la banlieue de Nice sévit le clan Conségude, des cousins corses sous la tutelle du parrain Camille Conségude. Un jour ils exécutent froidement l'inspecteur de police Antoine Giafferi, son épouse et son père. Le commissaire Compana chargé de l'enquête et corse également, soupçonne de suite le clan Conségude, mais ne peut rien faire, les alibis paraissant solides. Aux obsèques des victimes, Compana fournit, l'air de rien les photos du clan à Basilia, la mère de la victime. Celle-ci va organiser la vengeance, avec l'aide précieuse de ses deux sœurs. Tous les moyens seront employés : Grenade de la guerre de 14, arsenic, marteau, voiture sabotée, un seul en réchappera… provisoirement.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  • Hélène Dieudonné : Basilia Giafferi
  • Yvette Maurech : Antonia
  • Andrée de Beaumont : Barberine
  • Roger Carel : Le commissaire Honoré Compana
  • Fernand Sardou : Camille Conségude, le patriarche
  • Catherine Rouvel : Angélina, la compagne de Compana
  • Agnès Gattegno : Petrina, la gouvernante de Giafferi
  • Robert Castel : Hubert Lacagne, le patron du bistrot
  • Lucette Sahuquet : Antoinette Lacagne
  • Jean-Jacques Moreau : Fred Conségude
  • Jean Panisse : Barnabé Conségude
  • Charly Bertoni : Tino Conségude
  • Charles "coco" Orsini : Pascal Conségude
  • Pierre Koulak : Esprit Conségude
  • Gérard Berner : Castagnier, l'employé des Conségude
  • Jackie Sardou : Josette Conségude
  • Georges Claisse : Jacques Desvaux, l'adjoint du commissaire Compana
  • Jacques Francel : Le commissaire Louis Castelli
  • Jean-Pierre Lorrain : un policier
  • Jacques Strocchio : Le gendarme, amant d'Angélina
  • Roger Lumont : Un client de la prostituée (non-crédité)
  • Henri Attal : Un client du bar le petit-Bastia

TournageModifier

C'est le dernier film tourné par la comédienne Hélène Dieudonné qui prit sa retraite des plateaux en 1976 et par le comédien Fernand Sardou, décédé d'une crise cardiaque le 31 janvier 1976, peu avant la sortie du film.

C'est aussi le dernier film du compositeur de musiques François de Roubaix, auteur et interprète des musiques du film, décédé d'un accident de plongée le 21 novembre 1975.

Coco Orsini qui joue le rôle de Pascal Conségude était également éclairagiste sur le film[1].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier