Bisounours

gamme de peluches
(Redirigé depuis Les Bisounours)

Les Bisounours, ou les Calinours au Québec, (en anglais : the Care Bears), sont une gamme américaine de jouets en peluche populaires dans les années 1980, commercialisée dans le monde par la société Kenner. Plus de 40 millions de ces ours, de toutes les couleurs, ont été vendus entre 1983 et 1987. Un nom, un symbole et un emploi ont été attachés à chaque ours. Par exemple, « Grosdodo » aide des enfants à dormir et il a un croissant de lune sur son estomac.

Char représentant des Bisounours, à la fête des roses de Brie-Comte-Robert en 2008.

Les jouets ont commencé comme des personnages de cartes de vœux en 1981. Plus tard, quelques jouets non-ours, les Cousins de Bisounours, ont été introduits.

La ligne de jouets a donné lieu à trois films au grand écran entre 1985 et 1987 ; il existe aussi un dessin animé pour la télévision produit d'abord par DiC, puis par Nelvana.

Récemment, les jouets de Bisounours sont revenus dans une nouvelle édition pour le XXIe siècle. Ce retour a été marqué par deux films sortis sur DVD en 2004 et 2005.

Les personnagesModifier

 
Bisounours au Musée de l'enfance de Londres

Il y a quatre générations de Bisounours.

Ci-dessous se trouve la liste exhaustive des Bisounours et de leurs cousins, triée par génération, avec leur description.
Les noms anglais sont entre parenthèses et en italique.

La première générationModifier

  • Grognon (Grognours au Québec) (Grumpy Bear), de couleur bleue avec un nuage, de la pluie et un éclair sur le ventre.
  • Grosbisou (Dounours au Québec) (Tenderheart Bear), de couleur rouge foncé, avec un cœur sur le ventre.
  • Groschéri (Love-A-Lot Bear), de couleur rose vif, avec deux cœurs sur le ventre.
  • Groscopain (Friend Bear), de couleur orange , avec deux fleurs sur le ventre.
  • Grosdodo (Bedtime Bear), de couleur bleu clair, avec une lune et une étoile sur le ventre.
  • Grosfarceur ou Gailourson (Cheer Bear), de couleur rose pâle, avec un arc-en-ciel sur le ventre.
  • Grosgâteau (Birthday Bear), de couleur jaune pâle, avec un gros gâteau sur le ventre.
  • Grosjojo (Funshine Bear), de couleur jaune citron, avec un soleil sur le ventre.
  • Grostaquin (Wish Bear), de couleur bleu-vert pastel, avec une étoile filante jaune orangé sur le ventre.
  • Grosveinard (Good Luck Bear), de couleur verte, avec un trèfle sur le ventre.

La deuxième génération - États-Unis (années 1980-2000)Modifier

Dans les années 2000, les couleurs des bisounours ont été changées, à l'exception de celle de Grosfasol.

  • Groscadeau (Share Bear), de couleur mauve, avec un milk shake rose sur le ventre, puis 2 sucettes qui se croisent.
  • Groscascou (Surprise Bear), de couleur bleue, puis violette, avec une boîte d'où sort une étoile sur le ventre.
  • Groschampion (Champours au Québec) (Champ Bear), de couleur jaune, puis bleue, avec une coupe sur le ventre.
  • Grosecret (Secret Bear), de couleur orange, puis rose, avec un cadenas en forme de cœur sur le ventre.
  • Grosfasol (Harmony Bear), de couleur violette avec 3 cœurs enlacés sur le ventre, avec une note de musique colorée, puis de couleur indigo avec une fleur aux pétales de couleurs différentes sur le ventre.
  • Grostendre (True Heart Bear), de couleur mauve, avec une étoile multicolore sur le ventre.
  • Grosrêveur (Daydream Bear), de couleur indigo, avec une planète en forme de cœur entouré d'étoiles.
  • Maminours (Grams Bear), de couleur indigo, avec une rose sur le ventre et un châle sur les épaules.
  • Take Care Bear (Take Care bear), de couleur orange avec une pomme sur le ventre, puis de couleur violette avec un cœur serrant une étoile.
  • Ti' coquin (puis Tirnours) (Baby Tugs Bear), de couleur bleu ciel, avec une étoile dans un tissu bleu sur le ventre.
  • Ti' coquine (puis Sernours) (Baby Hugs Bear), de couleur rose clair, avec une étoile dans un cœur rose sur le ventre.

La troisième génération (depuis 2004)Modifier

  • Toulemur le bisounours
  • Sixtoune la bisounours
  • « America Cares Bear » : protège l'Amérique
  • « Do-Your-Best Bear »
  • « Laugh-A-Lot Bear »
  • « Day Dream Bear »

La quatrième génération (depuis 2007)Modifier

  • Toubisou, de couleur marron, avec un cœur sur le ventre
  • Toucalin, de couleur rose, avec un arc-en-ciel sur le ventre
  • Touronchon, de couleur bleue, avec un nuage pluvieux et des petits cœurs de pluie sur le ventre
  • Tougentille, de couleur violette, avec deux miroirs à manche croisés sur le ventre
  • Toutaquin, de couleur jaune, avec un soleil rayonnant de joie sur le ventre
  • Harmonie, de couleur violette, avec une fleur à cinq pétales colorés qui sourit sur le ventre
  • Touchanceux, de couleur verte, avec un trèfle à quatre feuilles sur le ventre
  • Toudodo, de couleur bleu clair, avec une lune portant un bonnet de nuit sur le ventre
  • Toutamigo, de couleur marron pâle, avec une fleur ayant en son centre une spirale marron pâle et huit pétales rouges sur le ventre
  • Touchérie, de couleur rose, avec deux cœurs rose et rouge côte à côte sur le ventre
  • Toutamie, de couleur violette, avec une étoile et un cœurs souriants et liés par un arc-en-ciel sur le ventre
  • Toumieux, de couleur rose pâle, avec un cœur rose entouré de 6 rayons colorés sur le ventre
  • Toumagique, de couleur bleu clair, avec une grande étoile filante jaune entourée de petites étoiles jaunes sur le ventre
  • Surprise, de couleur violette, avec une étoile jaune souriante sur ressort dans une boite entourée de petites étoiles sur le ventre
  • Toucopain, de couleur jaune orange, avec deux fleurs jaunes souriantes croisées sur le ventre
  • Touchampion, de couleur bleue, avec une coupe sur le ventre
  • Tousourire, de couleur marron clair, avec une étoile jaune souriant et tirant la langue sur le ventre
  • Toutendre, de couleur rose pâle, avec une étoile multicolore sur le ventre
  • Toufou, de couleur verte, avec un étoile filante jaune et le cœur rose sur le ventre
  • Ticoquin, de couleur bleu ciel, avec une étoile dans un tissu bleu sur le ventre.
  • Ticoquine, de couleur rose clair, avec une étoile dans un cœur rose sur le ventre.

Précision annexe : Certains bisounours listés ici ne sont pas vérifiables à travers les sources de la rubrique, mais sont bien présents dans certains épisodes réguliers ou exclusifs.

Les cousins des BisounoursModifier

  • Toubrave (puis Brave Cœur) le lion (Brave Heart Lion)
  • Toucalin le manchot (Cozy Heart Penguin),
  • Toucostaud l'éléphant (Tonne de Cœur au Québec) (Lotsa Heart Elephant), aussi appelé Lottie Joli Cœur
  • Toucourage le cheval (Noble Heart Horse)
  • Toudodu le cochon (Treat Heart Pig)
  • Toudoux l'agneau (Gentle Heart Lamb)
  • Toufier le chat (Proud Heart Cat)
  • Toutami (Rapidocœur au Québec) le lapin (Swift Heart Rabbit)
  • Touloustic le singe (Playful Heart Monkey)
  • Touloyal le chien (Loyal Heart Dog)
  • Toumalin le raton laveur (Bright Heart Raccoon), aussi appelé Coeur Brillant
  • Cœur Fondant, un petit oiseau qui ne parle pas comme les autres cousinours (peut communiquer en tant qu'animal avec Harmonie)

Les filmsModifier

  1. Les Bisounours, le film (1985)
  2. Les Bisounours 2 : Une nouvelle génération (1986)
  3. Les Calinours au pays des merveilles (1987)
  4. Les Bisounours au royaume des Rigolos (2004) - (Les Calinours au royaume des Rigolos au Canada)
  5. À vos souhaits les Calinours! (2005)

Jeux vidéoModifier

Dans le langage courantModifier

Le nom français de la franchise est une contraction des deux mots « bisou » et « nounours ». Cependant, au Canada francophone, où le mot « bizoune » est une désignation populaire du pénis en français québécois[1], les ours sont appelés « les Calinours »[2], contraction des mots « câlin » et « ours ».

L'expression « On ne vit pas dans le monde des Bisounours » est passée dans le langage courant pour signifier qu'on ne vit pas dans un monde idéal où tout le monde serait gentil[3].

Les Bisounours dans les autres languesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Côté, Expressions populaires québécoises, Outremont, Quebecor, 1995 (ISBN 9782890899551), p. 111.
  2. Rubrique « En ondes » sur le site de Télétoon Rétro ; page « Guide horaire » sur le site de la Société Radio-Canada.
  3. Alice Moreno, « Les "Bisounours" envahissent la France », L'Express, 16 février 2013

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier

(en) Site officiel