Ouvrir le menu principal

Diffusion information communication

Diffusion information communication
illustration de Diffusion information communication

Création 1971
Dates clés 1993-2000 : filiale de Disney
Disparition 2008
Fondateurs Jean Chalopin
Siège social Burbank, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Cookie Jar EntertainmentVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité production de séries d'animation
Société mère Cookie Jar Entertainment
Site web www.dicentertainment.com
Bernard Deyriès et Jean Chalopin tenant l'ouvrage de Maroin Eluasti et Nordine Zemrak, Les séries de notre enfance : Ulysse 31, Les cités d'or, Inspecteur Gadget
(convention Cartoonist, Nice, 2013).

Diffusion information communication (DIC) était une société de production de séries d'animation pour la télévision, créée par Jean Chalopin en 1971[1].

HistoireModifier

Grâce à l'apport de 20 000 francs fournis par le quotidien régional La Nouvelle République du Centre-Ouest, Chalopin est en mesure de transformer sa société de distribution de prospectus publicitaires, l'OGAP (Office de Gestion et d'Action Publicitaire), en une SARL intitulée initialement « Diffusion Information Commerciale »[1].

D'abord spécialisée dans les spots publicitaires, la société se lance dans les séries pour enfants à la fin des années 1970. DIC devient alors la plus importante société européenne de dessin animés[2] avec des séries telles que Ulysse 31 (co-produit avec Tokyo Movie Shinsha), ou Les Mystérieuses Cités d'or.

En 1983, à la suite de la création de filiales au Japon (KK.DIC) et aux États-Unis (DIC Enterprises), DIC devient le premier producteur mondial de programmes télévisés pour enfants.

En 1987, Jean Chalopin revend ses parts de DIC Enterprise, conservant la société française qui change son nom en C&D (Créativité et Développement). Andy Heyward lui succède alors à la tête de ce qui est désormais la seule société DIC aux USA.

En 1993, ABC Capital Cities rachète la société qui devient en 1995 une filiale de la Walt Disney Company[3].

En , Heyward associé à la société Bain Capital, rachète DIC à Disney.

En , DIC est absorbé par le studio d'animation canadien Cookie Jar Entertainment[3].

Principales productionsModifier

Séries d'animation
Séries live

RéférencesModifier

  1. a et b Eluasti et Zemrak 2012, p. 9.
  2. Eluasti et Zemrak 2012, p. 13.
  3. a et b (en) DiC Entertainment Studio Directory (1971-2008) sur The Big Cartoon DataBase.

BibliographieModifier