Lee Song-hee-il

réalisateur sud-coréen

Lee Song-hee-il (hangeul : 이송희일) est un réalisateur et scénariste sud-coréen, né le à Iksan. Il est considéré comme le premier réalisateur à avoir réalisé un long métrage sur l'homosexualité en Corée du Sud.

Leesong Hee-il
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
IksanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Dongam High School (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Site web

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Lee Song-hee-il est né en à Iksan.

Il assiste à l'université nationale Chonbuk, d'où il sort diplômé en sociologie.

CarrièreModifier

Lee Song-hee-il étudie dans une société indépendante qui produit des films. De 1995 à 2000, il est membre d'un groupe indépendant Youth Film et fait de nombreux courts métrages qui vont être projeté dans de nombreux festivals nationaux et internationaux.

En 1998, il commence sa carrière en réalisant un court métrage, Everyday like a Sunday.

En , il est choisi comme membre du jury pour la douzième édition du festival international du film de Pusan pour décerné le prix Sonje pour le meilleur court métrage et documentaire en compagnie du réalisateur Choi-ha Dong-ha et du producteur Kim Il-kwon[1].

En 2009, il réalise le film Break Away (탈주), et participe même au montage du film.

En 2012, il tourne une trilogie de courts métrages. Le premier est White Night (백야) qui explore le traumatisme psychologique de deux hommes ayant fait exil à la suite d'une agression homophobe survenue deux ans auparavant. Le réalisateur s'est inspiré d'un événement qui a lieu à Jongno en 2011[2]. Le second, Suddenly, Last Summer (지난여름, 갑자기) raconte l'histoire d'un lycéen qui dévoile son homosexualité à son professeur, inspiré d'un fait réel qui s'est produit dans un lycée et le troisième, Going South (남쪽으로 간다) traite sur l'homosexualité dans l'armée[3].

En 2014, il réalise son quatrième long métrage Night Flight 야간비행, traitant l'homophobie et le harcèlement scolaire très répandu dans la société coréenne. Il s'est inspiré d'un fait réel qui s'est produit en 1998[4].

FilmographieModifier

En tant que réalisateurModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

En tant que scénaristeModifier

En tant que monteurModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

  • 2006 : Director's Cut Awards : Meilleur réalisateur de film indépendant pour No Regret
  • 2013 : Outfest : Festival de film gay et lesbien de Los Angeles : Grand prix du jury pour Going South
  • 2014 : Festival du film d'Amsterdam CinemAsia : Prix du jury CinemAsia pour Night Flight

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jean Noh, « Mehruji to head Pusan's New Currents jury », Screendaily,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) « White Night (백야) », sur Hanguk Yeonghwa,‎ (consulté le ).
  3. (en) « Q&A with Director Leesong Hee-il (이송희일) – Part 2 », sur Hanguk Yeonghwa,‎ (consulté le ).
  4. Gregory Coutaut, « Queer Week: Entretien avec Leesong Hee-il », sur FilmDeCulte.com, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier