Lech de Pen-er-Pont

lec'h à Locoal-Mendon (Morbihan)

Le lech de Pen-er-Pont (ou stèle de Prostlon[1]) est un lec'h de Locoal-Mendon, dans le Morbihan en France.

Lech de Pen-er-Pont
Image illustrative de l’article Lech de Pen-er-Pont
Vue générale.
Présentation
Nom local Stèle de Prostlon
Type Lec'h christianisé
Période Âge du Fer
Faciès culturel Mégalithisme
Protection Logo monument historique Classé MH (1942)
Visite Libre d'accès
Caractéristiques
Dimensions 2,20 m
Matériaux Granit
Décor Gravures
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 18″ nord, 3° 07′ 44″ ouest
Pays France
Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Locoal-Mendon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lech de Pen-er-Pont
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
Lech de Pen-er-Pont
Géolocalisation sur la carte : arrondissement de Lorient
(Voir situation sur carte : arrondissement de Lorient)
Lech de Pen-er-Pont

LocalisationModifier

Le mégalithe est situé au hameau de Pen-Pont-en-Mendon, à proximité immédiate de la croix de Pen-er-Pont[2].

DescriptionModifier

 
Lech et croix de Pen-er-Pont.

Cette stèle protohistorique, en forme de fuseau[1], mesure 2,20 m de haut[2].

Plusieurs gravures ornent cette stèle : une croix pattée (datant probablement de l'époque où les Templiers occupaient l'île de Locoal) et l'inscription CROUXX PROSTLON[1] (« Croix de Prostlon » en latin).

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

HistoriqueModifier

L'édifice date de l'Âge du Fer[3], où il a servi de monument funéraire[1].

La stèle est gravée et christianisée entre les IXe et XIIe siècles[1]. Elle honore probablement Prostlon, fille de Salomon, roi de Bretagne au IXe siècle[1] et femme de Pascweten, comte de Vannes entre 874 et 877 ou 878. Décédée en 875 et enterrée à Redon, l'emplacement de cette stèle laisse à penser que la princesse a pu décéder à Locoal[1].

Ce monument est décrit en détail dans le "Bulletin de la Société polymathique du Morbihan" en 1936[4].

Le lech est classé au titre des monuments historiques par arrêté du [3].

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g « Stèle de Prostlon — Locoal-Mendon », Topic-topos
  2. a et b « France - Stèle de Pen-er-Pont [DRPENE] », Mégalithes du monde
  3. a et b « Lech de Pen-er-Pont », notice no PA00091405, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Louis Marsille, « Le menhir et le culte des pierres. Les menhirs christianisés du Morbihan : le mémorial de l'isthme de Locoal-Mendon », sur Bulletin de la Société polymathique du Morbihan, (consulté le ).