Ouvrir le menu principal

Le Zimmer.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zimmer.
Zimmer Chatelet
Création 1870 (environ)
Dates clés 27-05-1955 immatriculation société actuelle
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Paris
Direction Jean Luc Gintrand
Activité Restauration traditionnelle (code 5610A)
SIREN 302 971 767

Chiffre d'affaires 2 320 800 € en 2017
Résultat net 257 200 € en 2017

Le Zimmer est une brasserie du 1er arrondissement de Paris, fondée à la fin du XIXe siècle, et située place du Châtelet, où elle jouxte le théâtre du Châtelet.

Sommaire

SituationModifier

Elle forme l'angle nord-ouest de la place du Châtelet avec l'avenue Victoria.

HistoireModifier

La brasserie a été créée par une famille alsacienne après la guerre de 1870 et la Commune[1].

L'histoire du Zimmer est liée à celle du théâtre du Châtelet. En effet, Haussmann, à l'origine du projet dans le cadre de ses transformations de Paris, a demandé à l'architecte Gabriel Davioud de ménager des espaces pour des boutiques, afin de l'amortir. Parmi ces boutiques était prévu un café, censé être lié à l'exploitation du théâtre. Rousseau, qui remporte l'adjudication du bail le 24 janvier 1898, en confie la gestion le 1er octobre suivant à la société Prosper Rousseau et Cie, propriétaire des brasseries Zimmer[2].

Le 20 novembre 1902, c'est lors d'un déjeuner au Zimmer que l'idée du Tour de France cycliste a été suggérée par Géo Lefèvre à Henri Desgrange.

L'établissement a été redécoré en 2000 par Jacques Garcia[3].[4].

RéférencesModifier

  1. J.-L. D., « Zimmer (Brasserie) », sur le site de la Maison de l'Alsace, février 2009.
  2. Jean-Philippe Dumas, « La Belle Époque du Zimmer », dans Delphine Christophe (dir.) et Georgina Letourmy (dir.), Paris et ses cafés, Paris, Action artistique de la ville de Paris, coll. « Paris et son patrimoine », , 243 p. (ISBN 2-913246-50-8), p. 85-87.
  3. « Histoire des comptoirs : Le Zimmer », sur Paris-Bistro.com.
  4. « Les dessous d'un empire », sur LExpress.fr, (consulté le 9 février 2019)

Lien externeModifier