Le Travail du furet (roman)

roman

Le Travail du furet (originellement Le Travail du furet à l'intérieur du poulailler) est un roman de science-fiction de Jean-Pierre Andrevon, paru en 1983. Il a été adapté par pour la télévision par Bruno Gantillon en 1993, puis en bande dessinée, en trois albums entre 2004 et 2007, avec des dessins d'Afif Khaled.

Le Travail du furet à l'intérieur du poulailler
Langue
Auteur
Genre
Date de parution
Pays

InspirationModifier

Le personnage du Furet a été inspirée d'un héros de Georges Wolinski : Georges le Tueur. Son histoire parut d'abord sous la forme d'une nouvelle dédiée à cet auteur Salut, Wolinski !

Cette nouvelle fut publiée en 1975 dans Les Soleils noirs d'Arcadie, un recueil de science-fiction coordonné par Daniel Walther qui reçut le Grand Prix de la Science-Fiction Française en 1976[1].

Estimant qu'il y avait matière à un roman, Andrevon retravailla le sujet à partir de 1981. Le roman parut en 1983.

RésuméModifier

L'histoire se déroule dans la mégapole qu'est devenue Paris lors d'un futur indéterminé, mais qui semble proche. À cette époque, la médecine a fait tant de progrès que les morts par maladie n'existent plus. Aussi, pour éviter la surpopulation, les gouvernements mondiaux sont convenus de quotas. En France, la population est limitée à 6 millions de citoyens, et environ 400 000 personnes excédentaires par an sont désignées par le tirage au sort d'un ordinateur. Le gouvernement paie des tueurs à gages, les furets, pour les éliminer.

Le héros et narrateur est l'un d'eux, et fait ce métier sans état d'âme. Jusqu'au jour où il se met à réfléchir et s'attire alors des ennuis.

ÉditionsModifier

L'édition originale a été publiée en 1983 par J'ai lu no 1549 (ISBN 978-2-277215-49-3).

Rééditions sous le titre Le Travail du furet :

AdaptationsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier