Ouvrir le menu principal

Le Tombeau est un film américano-israélo-allemand réalisé par Jonas McCord, sorti en 2001.

Il est inspiré du roman de Richard Sapir.

Sommaire

SynopsisModifier

Au cours de fouilles dans la ville sainte de Jérusalem, le professeur Sharon Golban, une jeune archéologue israélienne, déterre une ancienne tombe contenant les restes d'un corps crucifié. Selon toute vraisemblance, il s'agirait d'une sépulture datant du Ier siècle et qui pourrait bien être celle de Jésus de Nazareth.

Le Vatican a tôt fait d'être au courant de cette trouvaille exceptionnelle et dépêche sur place le Père Matt Gutierrez, un jésuite, pour enquêter sur cette affaire. S'il s'avérait que le corps découvert était bel et bien celui du fils de Dieu, ce dernier n'aurait, par conséquent, pas ressuscité des morts comme le proclament les Saintes Écritures. Matt a donc pour mission de réfuter cette hypothèse par tous les moyens possibles.

Le lieu, où a été extraite la tombe, se trouve être la propriété d'un marchand palestinien. Le squelette, ainsi que Matt se retrouvent au milieu d'une polémique : d'une part, les Israéliens, qui réclament au Vatican la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale officielle en échange du corps, et d'autre part, un militant palestinien, qui lui aussi veut mettre la main sur le corps, avec les memes objectifs..

AnalyseModifier

Le film aborde deux sujets principaux :

On notera une grossière erreur numismatique : on trouve dans « le tombeau » une pièce romaine «avec le visage et le nom de Ponce Pilate», or sous l'Empire toutes les pièces romaines étaient au nom de l'empereur régnant (en l'occurrence Tibère) et jamais au nom du gouverneur local.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

TournageModifier

Le film a été tourné en Israël (Jérusalem, Tel Aviv, couvent salésien de Beit Jamal) et Rome (notamment à l'Arcispedale Santo Spirito in Saxia).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier