Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour le tableau de Édouard Manet, voir Le Suicidé.

Le Suicidé (en russe : Самоубийца) est un pièce de 1928 du dramaturge russe Nikolaï Erdman.

L'œuvre est interdite pendant la durée de l'ère stalinienne et n'a été produite en Russie que plusieurs années après la mort de son auteur. Aujourd'hui, la pièce Le Suicidé est considérée comme l'une des plus belles pièces de la Russie communiste.

Sommaire

ScénarioModifier

 
Sémione Sémionovitch Podsékalnikov avec son hélicon. Mis en scène par Roland Mastrippolito de la Compagnie de la Bobine.

Un jeune homme au chômage, Sémione, croit que la réponse à ses problèmes est d'apprendre à jouer de l'hélicon. Cependant, son plan échoue et il pense à se suicider. Son voisin, Alexandre Pétrovitch, décide de se faire de l'argent en exploitant le suicide prévu de Sémione qui se retrouve manipulé par différentes personnes représentant le monde des affaires, des arts, du travail, de la romance, etc. Au cours de la pièce, chaque personnage révèle de façon humoristique le pire côté de sa personnalité.

ProductionModifier

Ce n'est qu'en 1969 que la pièce fut montée pour la première fois et ce fut en Allemagne, et en langue russe.

Traduite en anglais, The Suicide est joué à Broadway le 9 octobre 1980, à l'ANTA Playhouse (maintenant l'August Wilson Theater (en)) et ce pour 60 représentations, jusqu'au 30 novembre 1980. La pièce a été mise en scène par Jonas Jurasas, avec sur scène Derek Jacobi, Grayson Hall, John Heffernan, Angela Pietropinto, Susan Edwards, Laura Esterman, Clarence Felder, Cheryl Giannini, Carol Mayo Jenkins, David Patrick Kelly, Derek Meader, William Myers, Mary Lou Rosato,David Sabin,Leda Siskind, Chip Zien et Jeff Zinn[1].

Traduite en français par Michel Vinaver, la pièce est jouée en 1984 au théâtre de l'Odéon, mise en scène par Jean-Pierre Vincent. Le Suicidé est également mis en scène par Roland Mastrippolitto de la Compagnie de la Bobine en 2015.

Une nouvelle traduction en français est faite par André Markowicz en 2006. La pièce est mise en scène en 2011 par Patrick Pineau dans le cadre de la 65e édition du Festival d'Avignon[2]. La pièce est diffusée en direct sur Arte le dans une captation réalisée par Dominique Thiel.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier