Ouvrir le menu principal

Faucon (comics)

personnage de bande dessinée
(Redirigé depuis Le Faucon)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faucon (homonymie) et Falcon.

Le Faucon
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain America.

Cosplay du Faucon.
Cosplay du Faucon.

Nom original Falcon
Alias Samuel « Sam » Thomas Wilson
(véritable identité ; nom complet)
Blackbird, « Snap » Wilson, Frère Faucon, Frère Super-Héros, Willie Samuels[1]
Naissance New York, État de New York, États-Unis[1]
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Homme
Espèce Humain altéré
Cheveux Noirs[1]
Yeux Marrons[1]
Activité Aventurier, travailleur social, planificateur urbain, ancien criminel[1]
Caractéristique
  • Excellent dresseur d'oiseaux
  • Artiste martial et gymnaste talentueux
  • Vol dans les airs via un harnais
Pouvoirs spéciaux
  • Lien empathique avec son faucon
  • Contrôle mental limité sur les oiseaux
  • Capacité à voir à travers les yeux des oiseaux environnnants
Adresse New York[1]
Taille 1,88 m[1]
Famille Paul Wilson (père, †), Darlene Wilson (mère, †), Sarah Wilson Casper (sœur), Jody Casper (neveu), Jim Wilson (neveu, †)[1]
Affiliation Membre des Vengeurs, ancien membre des Puissants Vengeurs, de Heroes for Hire, des Défenseurs (d’un jour), du Peuple de la Nuit, de la Vengeance royale, des Super-Agents du SHIELD ; partenaire du Faucon (Joaquin Torres), de Demolition Man et de Misty Knight, ancien partenaire de Captain America (Steve Rogers)[1]
Ennemi de Crâne rouge

Créé par Stan Lee
Gene Colan
Interprété par Anthony Mackie
Voix Jean-Baptiste Anoumon
Films Captain America : Le Soldat de l'hiver
Captain America: Civil War
Avengers : L'Ère d'Ultron
Avengers: Infinity War
Avengers: Endgame
Ant-Man
Première apparition (en) Captain America #117
(septembre 1969)

(fr) Strange no 38
(février 1973 avec Iron-Man (vol. 1) #39)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Samuel « Sam » Wilson, alias le Faucon (« Falcon » en version originale) est un super-héros évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Gene Colan, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Captain America #117 en septembre 1969.

Le personnage est le premier super-héros afro-américain de l'histoire des comics grand-publics[a]. Il devance ainsi Luke Cage de trois ans et Tornade (la première héroïne noire) de six ans[1]. Il est également le premier super-héros d’origine africaine n’ayant pas le mot « noir » dans son nom de super-héros, précédant ainsi John Stewart (Green Lantern) de DC Comics de plus de deux ans[1],[b].

Dans l'univers cinématographique Marvel, le Faucon est interprété par l'acteur Anthony Mackie à partir du film Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014).

Sommaire

Historique de la publicationModifier

Pendant plusieurs années, le comics dédié au héros patriotique Captain America s'intitulait Captain America and the Falcon (à partir du numéro 134, février 1971). Le Faucon est aussi devenu membre des Vengeurs dans le numéro 184.

Le Faucon a fait l'objet d'une mini-série de quatre épisodes (fin 1983). En 2004, Marvel Comics a lancé une nouvelle série Captain America and the Falcon, qui a duré quatorze numéros et se termine par la mort du Faucon, tué par l'Anti-Captain (en).

Biographie du personnageModifier

Samuel Wilson est à l'origine un jeune bandit noir du ghetto de New York. C'est alors que le super-vilain Crâne rouge le choisit pour en faire un « héros-piège » de Captain America. Grâce aux pouvoirs du Cube cosmique, Sam se voit donner la possibilité de communiquer avec son faucon, Ailes Rouges (Redwing). Entraîné par Captain America, le Faucon a longtemps été l'associé de ce dernier tout en ayant eu pour mission par Crâne rouge de le tuer. Mais, cela a échoué[pourquoi ?].

Équipé par la Panthère noire d'ailes spéciales lui permettant de voler, Le Faucon a vu, au fil des années, ses pouvoirs se développer, si bien que maintenant, il peut communiquer avec la plupart des oiseaux. Dans sa vie civile, Sam Wilson est devenu un travailleur social.

Après sa mort par l'Anti-Captain (en), il réapparait au début de la saga House of M, sans aucune explication apparente. Durant le crossover Civil War, il est du côté des opposants à la loi d'enregistrement des super-humains (Superhuman Registration act (en)). Il en a même été le leader pendant une courte période, lorsque Captain America avait besoin de soigner ses blessures. Après la mort de Captain America, le Faucon s'enregistre et devient responsable du territoire de Harlem. Par contre, il continue d'être en contact avec les Secret Avengers qui eux, refusent toujours le Registration act.

Le , Marvel Comics annonce que Sam Wilson prend la place de Steve Rogers en tant que Captain America. En effet, celui-ci s'est vu privé des effets du sérum du Super-Soldat et a donc confié le rôle du Captain à son ami Wilson.

Dans Sam Wilson, Captain America #21, Sam abandonne finalement le costume du Captain. Pendant l'événement Secret Empire (2017), il aide d'autres héros à combattre l'HYDRA. Il reprend le costume du Faucon mais ne souhaite plus être appelé par un nom de code.

Pouvoirs, capacités et équipementModifier

PouvoirsModifier

Dans ses premières apparitions, le Faucon montre un lien étroit avec son oiseau Redwing[1] ; dans Captain America #174, le Professeur X confirme ce lien comme étant un lien télépathique. Le super-vilain Crâne Rouge révèlera plus tard qu'il avait utilisé le Cube cosmique pour créer un « lien mental super-normal » entre Sam Wilson et Red Wing[2],[1]. Le Faucon a plus tard évoqué cette expérience, déclarant que cela lui faisait un « mal de chien ». Fusionnant mentalement avec ce faucon, il est capable de « voir » à travers les yeux de l'animal[3].

Le Faucon a ensuite révélé qu'il a été en mesure d'étendre ce lien empathique[1]. « Je suis toujours psychiquement connecté avec Redwing, mais grâce à la concentration, j'ai récemment puisé dans une autre capacité — je suis en mesure de me relier avec d'autres oiseaux... J'ai plus de six milliards de paires d'yeux, uniquement aux États-Unis ». Il a notamment utilisé cette capacité pour surveiller New York lorsque le criminel l'Épouvantail avait enlevé deux enfants[4], ainsi que pour espionner le sénateur Dell Rusk (en fait Crâne Rouge sous un déguisement) et Henry Peter Gyrich (en)[5].

Le Faucon a également prouvé avoir une capacité certaine à contrôler mentalement les oiseaux[1], comme le montre l'épisode où il convoqua leur aide pour attaquer l'Épouvantail et, quand, gravement blessé et menotté à un mur, il appela télépathiquement un grand nombre d'oiseaux de la région environnante pour passer à travers une fenêtre et attaquer Crâne Rouge.

À un moment donné, un robot Sentinelle l'a pourchassé, croyant qu'il était un mutant[6], mais cet évènement a été discrédité par la suite et la Sentinelle est présumée avoir eu une malfonction.

CapacitésModifier

En complément de ses pouvoirs, le Faucon est un excellent dresseur d'oiseaux sauvages. C'est aussi un pratiquant d'arts martiaux et un gymnaste qualifié, après avoir reçu un entraînement par Captain America[1].

ÉquipementModifier

 
Cosplay du Faucon tel qu'il apparaît dans l'univers cinématographique Marvel.

Le costume original du Faucon a été construit par la Panthère noire[1],[7] avec des modifications de Desmond Burrell. Ses ailes ont continuellement évolué au cours de sa carrière[1].

Lors d'un voyage au Wakanda, il reçut un harnais composé d'ailes de planeur à réaction détachables, fabriquées dans de légères nervures de titane et de mylar[1]. Les ailes étaient couvertes avec des capteurs solaires très minces qui convertissaient la lumière solaire en électricité, afin d'alimenter les ventilateurs à haute vitesse des turbines électriques miniatures de son uniforme et ses bottes[1]. Les ailes étaient cybernétiquement détachées et rattachées à son uniforme[1]. L'uniforme était constitué d'un tissu synthétique élastique, doublé d'une maille en alliage d'acier. Le harnais a été détruit dans Captain America et le Faucon #2[8]. À l’origine, le costume comprenait également une « serre », une ligne de grappin contrôlée cybernétiquement et intégrée dans les gants du costume dont le Faucon se servait pour enchevêtrer ses adversaires, crocheter les objets ou pour se balancer et grimper quand ses ailes étaient détachées. Il avait récupéré cet équipement sur un uniforme fabriqué par Stark Enterprises[1].

Après la destruction du harnais de vol original, la Panthère noire a fourni au Faucon un nouveau costume et des ailes. Celui-ci comprend un tableau émetteur sur le dos du Faucon qui crée des ailes holographiques de « lumière dure » avec une envergure maximale de 15 m[1]. Contrôlées par un lien cybernétique, les ailes peuvent être reconfigurées instantanément dans des « dizaines de configurations de croisière »[1]. Une « commande magnétique », à son tour, fournit la poussée nécessaire pour faire voler le Faucon[1]. Le tableau émetteur possède des dispositifs de brouillage GPS qui empêchent le suivi par satellite, tandis que les ailes de lumière dure interfèrent avec le suivi infrarouge[1]. Une micro armure en vibranium est ajoutée au costume lui-même, rendant Le Faucon résistant aux impacts d'armes légères[9],[1]. L'ensemble du système est contrôlé mentalement par un circuit cybernétique logé dans le masque du Faucon[1]. Avec ses nouvelles ailes, le Faucon est capable d'atteindre une vitesse maximale de 400 kilomètres à l'heure[1].

La visière du masque du Faucon est équipée de divers composants : des lentilles infrarouges lui donnant la possibilité de voir des objets la nuit par leur signature infrarouge, des dispositifs permettant d'agrandir sa vision et des capteurs d'imagerie à distance donnant une vision à 360 degrés lorsqu'ils sont activés. Le masque possède également un récepteur radio intégré à large bande et un émetteur radio, dans une gamme de fréquences indéterminées[1].

À l'époque où il est devenu Captain America, l'uniforme de Wilson était un mélange des éléments du costume de Steve Rogers avec les ailes de Wilson, tout en maniant le bouclier historique du Captain[1].

AlliésModifier

Dans la bande dessinée originale, Aile Rouge (Redwing) est un faucon de chasse hautement entrainé qui répond aux commandes verbales et mentales du Faucon et qui se joint à lui dans la bataille[1].

Dans l'adaptation cinématographique Captain America: Civil War (2016), Aile Rouge est un drone contrôlé par le Faucon, équipé de différents capteurs et armements afin de lui apporter un support à lui ou ses alliés.

Apparitions dans d'autres médiasModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

FilmsModifier

 
Anthony Mackie incarne Sam Wilson alias le Faucon dans l'univers cinématographique Marvel.

Interprété par Anthony Mackie dans l'Univers cinématographique Marvel

Ancien soldat parachutiste, Sam Wilson arrête sa carrière pour aider les soldats revenus de la guerre. Il rencontre Captain America et la Veuve noire à qui il viendra en aide contre l'infiltration d'HYDRA au SHIELD en redorant son uniforme du « Faucon ».
Sam Wilson apparaît lors de la soirée à la Tour des Avengers après leur victoire contre HYDRA et le Baron Strucker en Sokovie. On le revoit à la fin, en compagnie de ses nouveaux coéquipiers.
Scott Lang tente de récupérer un objet conservé autrefois par Stark Industries, devenu la nouvelle base des Avengers. Il y croise le Faucon qui essaye de l'en empêcher, en vain.
Le Faucon participe à la mission à Lagos qui occasionne encore des dégâts. Les Accords de Sokovie étant établis, Sam rejoint le camp de Captain America et affronte le camp d'Iron Man dans l'aéroport de Leipzig.
À la fin du film, Steve Rogers apparait en vieillard, chargeant le Faucon de poursuivre l’œuvre de Captain America.

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La Panthère noire est un super-héros apparu avant le Faucon mais à la différence de Sam Wilson, il s'agit d'un personnage africain. Les autres personnages afro-américains comme Gabe Jones (en) ou Joe Robertson (apparus avant Wilson) n’appartiennent pas à la communauté des super-héros. Source : Fiche du Faucon sur marvel-world.com.
  2. Le premier héros noir des comics est Lobo, un tireur du Far-West de Dell Comics apparu en 1965. Source : Fiche du Faucon sur marvel-world.com

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af et ag « Encyclopédie - Captain América (Wilson) », marvel-world.com (consulté le 15 juin 2018).
  2. (en) Steve Englehart, Captain America #186 (1975), Marvel Comics.
  3. (en) Geoff. Johns, Avengers (vol. 3) #60 (2003), Marvel Comics.
  4. (en) Geoff. Johns, Avengers (vol. 3) #64 (2003), Marvel Comics.
  5. (en) Geoff. Johns, Avengers (vol. 3) #61-69 (2003-2004), Marvel Comics.
  6. (en) Série limitée Falcon #2.
  7. (en) Captain America #170 (février 1974), Marvel Comics.
  8. (en) Christopher Priest, Captain America and the Falcon #2 (2004), Marvel Comics.
  9. (en) Christopher Priest, Captain America and the Falcon #6 (2004), Marvel Comics.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier