Ouvrir le menu principal

Le Führer en folie est une comédie franco-italiano-allemande de Philippe Clair sortie en 1973.

Sommaire

SynopsisModifier

Georges de Caunes reçoit sur un plateau de télévision un ancien arbitre germano-suisse, Monsieur Achtung (Michel Galabru), auteur du livre Hitler footballeur et qui décrit le rôle du football durant la Seconde Guerre mondiale. Il raconte...

La France et l'Allemagne sont en guerre. Adolf Hitler a défié les Alliés pour jouer le sort de la guerre au cours d’un match de football. Les troupes françaises s’entraînent dans le sport, mais le commandant (Pierre Doris) est particulièrement énervé par trois recrues incompétentes : Toto (Patrick Topaloff), Harry (Luis Rego) et Johnny (Maurice Risch). Il décide de se débarrasser d'eux en les envoyant en mission sur le territoire allemand.

Les trois footballeurs tombent sur une division de chars blindés, et ils y rencontrent Adolf Hitler (Henri Tisot) lui-même. Le Führer les prend pour des sportifs professionnels et les embauche dans sa propre équipe.

Les trois sportifs sont obligés de jouer dans l'équipe nazie contre leur propre nation, et tentent tant bien que mal d'échafauder une tactique, tandis que le jour du match (arbitré par Monsieur Achtung) approche...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

C'est Patrick Topaloff qui chante la chanson du générique « Ballon, ballon ».

Liens externesModifier