Le Droit du peuple illustré

hebdomadaire bonapartiste illustré français

Le Droit du peuple illustré
Image illustrative de l’article Le Droit du peuple illustré
Caricature de Victor Hugo défendant Hartmann, par Japhet, pseudonyme de Georges Amigues (7 mars 1880).

Pays France
Langue français
Périodicité Hebdomadaire
Format In-quarto
Genre Presse satirique
Prix au numéro 10 centimes
Date de fondation
Date du dernier numéro
Ville d’édition Paris

Rédacteur en chef Georges Amigues
ISSN 2728-1124

Le Droit du peuple illustré est un hebdomadaire satirique illustré français, de tendance bonapartiste, publié entre le et le .

Histoire Modifier

 
« Une » du 12 décembre 1880, avec des portraits de personnalités bonapartistes (le cardinal Bonaparte et son frère Napoléon-Charles) remplaçant une caricature de Japhet refusée par la censure.

Le Droit du peuple illustré fait suite au Droit du peuple, un hebdomadaire rédigé par Jules Amigues et prônant le « bonapartisme démocratique ». Cette première version, lancée le 29 octobre 1876 puis absorbée par Le Petit Caporal le 14 octobre 1877, ne contenait que quelques vignettes réalisées par le fils de Jules Amigues, Georges Amigues[1].

Publié à partir du 9 novembre 1879, Le Droit du peuple illustré est étroitement lié au Petit Caporal, dont il partage l'administration (située au no 1 de la cité Bergère)[2]. Son rédacteur en chef et dessinateur est Georges Amigues sous le pseudonyme de « Japhet »[1]. Le père de ce dernier, Jules Amigues, rédige les éditoriaux, souvent intitulés « lettres au peuple »[3].

Les dessins du Droit du peuple illustré sont plusieurs fois refusés par la censure ou condamnés par les tribunaux. L'hebdomadaire cesse finalement sa publication après le 16 janvier 1881[1].

Notes et références Modifier

  1. a b et c Jones, p. 49-50.
  2. Le Petit Caporal, 9 novembre 1879, p. 1.
  3. Le Petit Caporal, 14 novembre 1879, p. 2.

Voir aussi Modifier

Bibliographie Modifier

Liens externes Modifier

Sur les autres projets Wikimedia :