Laurence Harlé

scénariste française
Laurence Harlé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Laurence Harlé, née le et décédée le , est une scénariste de bande dessinée française, surtout connue pour avoir créé avec le dessinateur Michel Blanc-Dumont la série de western Jonathan Cartland.

BiographieModifier

Sa mère est directrice de l'IDHEC (Institut des hautes études cinématographiques) et elle est liée à la famille Trintignant[1].

Elle s'intéresse d'abord au montage et à la réalisation cinématographique en effectuant des stages dans le domaine.

En 1973, avec le dessinateur Michel Blanc-Dumont, elle crée Jonathan Cartland dans le mensuel Lucky Luke puis dans Pilote et Charlie Mensuel. L'épopée de ce trappeur pacifique devenu éclaireur de l'armée américaine après l'assassinat de son épouse s'achève en 1995 avec la parution du dixième album de la série, Les Repères du Diable.

Laurence Harlé a aussi écrit Reste-t-il du miel pour le thé ? (dessin : Lesueur), La Cavalerie américaine (dessin : Marcellin) ou encore Les Yeux de cendre (dessin : Rémy Brenot). Elle adapte par ailleurs des extraits de romans célèbres pour le mensuel Je Bouquine. En 1988, l'album Jonathan Cartland, avec Michel Blanc-Dumont, remporte l'Alph-art du meilleur album français[2].

Laurence Harlé collabore aussi au Panorama de France Culture (à partir de 1988) ; elle est chroniqueuse pour le mensuel (À suivre) et elle écrit pour le cinéma et la télévision.
Elle est aussi membre de la commission BD du Centre National du livre de 1999 à 2002.

Vie familialeModifier

À 20 ans, elle épouse le styliste Nicolas Harlé avec qui elle aura trois enfants.

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gilles Ratier, revue Hop, n°53, 1992, p.6 à 11.
  2. Mattéo Sallaud, « BD : au festival d’Angoulême, le prix du meilleur album prend du poids chaque année », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier