Panorama (émission radiophonique)

émission de radio française

Panorama est une émission radiophonique quotidienne de France Culture créée en 1968 par Jacques Duchateau, dans le sillage de Panorama (émission télévisée). D'abord appelée Panorama culturel de la France, la dernière version de l'émission[1] est diffusée entre 12 h et 13 h 30, en deux parties séparées par le journal de la mi-journée et suivie par Les Décraqués (format abrégé de l'émission dominicale Des Papous dans la tête de Bertrand Jérôme), du lundi au samedi.

Fin 1997, Jacques Duchateau est évincé de l'émission, Michel Bydlowski, dernier animateur et producteur de l'émission, en reprend la direction, mais celui-ci se défenestre à la Maison de la radio même en . Ce suicide intervient dans le climat houleux où France Culture baigne à cette époque. La chaine entre alors dans une longue période de réformes brutales et de conflits, le tout sur un arrière-plan politique de cohabitation entre Chirac et Jospin[2]. Dans cette ambiance générale tendue, Michel Bydlowski est mis par la nouvelle direction dans la situation inconfortable d'être responsable de l'émission, mais sans avoir les mêmes pleins pouvoirs sur l'émission que Duchateau.

L'émission disparait[3],[4] après plus de trente années d’existence, remplacée par un éphémère magazine animé par Sylvain Bourmeau.

L'émission a réuni de nombreux collaborateurs réguliers débattant sur l'actualité culturelle, dont la plupart ont été "remerciés" après la fin de l'émission :

Chaque journée avait sa thématique, tel le cinéma le samedi.

NotesModifier

  1. Le dernier générique était un morceau intitulé The Path Of Least Resistance de Bill Evans (saxophoniste) Disponible à l'écoute sur Deezer
  2. " Un audit critique de la station avait été remis en février 1997 à la présidence de Radio France, le directeur de France Culture, Jean Marie Borzeix, avait été remercié après 14 années de services, et la nouvelle direction Gélinet annonçait : « France-Culture change de peau. C'est la réforme la plus importante depuis 1963, date de sa création ». Objectif avoué : des programmes moins « élitistes » et un « rajeunissement » des contenus en direction des moins de 25 ans"« Hommage à Michel Bydlowski », Défense de France Culture, 21 février 2008.
  3. « France Culture : pétition de soutien à “Panorama” », Libération, 2 octobre 1997.
  4. qui s'est défenestré à la Maison de la radio même« Mort de Michel Bydlowski », Libération, 24 février 1998.
  5. « Isabelle Rabineau, la non conformiste »in, L'Essor du 30 janvier 2015.
  6. Jean-Pierre Salgas
  7. Leïla Sebbar

RéférencesModifier

  • Glevarec Hervé: Les producteurs de radio à France Culture : « journalistes », « intellectuels » ou « créateurs » ? : de la définition de soi à l'interaction radiophonique., In: Réseaux, 1997, volume 15 n°86. pp. 13-38 Texte intégral.
  • Glevarec Hervé : Antenne et hors-antenne à France Culture. Introduction de l'auditeur et formes d'engagement dans la parole. In: Réseaux, 1996, volume 14 n°77. pp. 145-169 Texte intégral.
  • Labourdette Régis : Voix littéraires à France Culture, in: Semen [En ligne], mis en ligne le , consulté le . URL : http://semen.revues.org/7283 Texte intégral.
  • Lionel Richard : De la radio et de l'écriture radiophonique, in: Semen [En ligne], 2 | 1985, mis en ligne le , consulté le . URL : http://semen.revues.org/3733 Texte intégral.
  • Numéro spécial « littérature et audio-visuel » du Nouvel Observateur, mars-.

Liens externesModifier