Ouvrir le menu principal

Laura Seara
Illustration.
Laura Seara (2014)
Fonctions
Secrétaire d'État espagnole à l'Égalité

(5 mois et 1 jour)
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero
Prédécesseur Bibiana Aído
Successeur Juan Manuel Moreno
Biographie
Nom de naissance Laura Carmen Seara
Sobrado
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance  Allariz (Espagne)
Parti politique PSOE
Profession Consultante

Laura Seara
Secrétaires d'État à l'Égalité d'Espagne

Laura Carmen Seara Sobrado, née le à Allariz, est une femme politique espagnole, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), secrétaire d'État à l'Égalité en 2011.

BiographieModifier

Formation débuts en politiqueModifier

Titulaire d'une licence de droit, elle a travaillé comme consultante en qualité et été vice-présidente du conseil de la jeunesse d'Espagne.

Après avoir adhéré aux Jeunesses socialistes d'Espagne (JSE), elle monte rapidement dans l'appareil, devenant d'abord secrétaire aux Mouvements sociaux, puis secrétaire à l'Organisation. C'est dans ce cadre qu'elle fait la connaissance de Bibiana Aído et Leire Pajín[1].

Parcours politique régionalModifier

En , à seulement 26 ans, elle est élue députée socialiste au Parlement de Galice, puis est désignée porte-parole de son groupe parlementaire pour l'Environnement. Réélue en 2005, elle est choisie comme porte-parole pour l'Égalité et le Bien-être. À l'issue du congrès du Parti des socialistes de Galice-PSOE (PSdeG-PSOE), en 2009, elle est nommée secrétaire à l'Égalité, aux Mouvements sociaux et à l'Immigration de la commission exécutive.

Parcours politique nationalModifier

Elle démissionne du Parlement de Galice en , du fait de sa désignation comme directrice générale de l'Institut de la femme (Instituto de la Mujer)[2], dépendant du ministère de l'Égalité, dirigé par Bibiana Aído. Le , Laura Seara est choisie pour succéder à Aído, devenue secrétaire d'État en .

Trois mois plus tard, elle est investie tête de liste socialiste dans la circonscription d'Ourense pour les élections générales anticipées du 20 novembre 2011, en remplacement de l'ancienne ministre Elena Espinosa, reléguée en deuxième position[3]. Élue au Congrès des députés, elle est relevée de ses fonctions gouvernementales le 24 décembre. Par la suite, elle réintègre la commission exécutive du PSdeG-PSOE.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier