Ouvrir le menu principal

Laténium

parc et musée d'archéologie à Hauterive (NE) en Suisse

Le Laténium est un musée archéologique situé à Hauterive dans le canton de Neuchâtel en Suisse. Il doit son nom au site de La Tène, qui a donné son nom à la civilisation celtique du second Âge du fer.

Laténium
Laténium avec reflets.jpg
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Bâtiment
Protection
Bien culturel suisse d'importance nationale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
espace Paul Vouga, CH-2068 Hauterive
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

Sommaire

HistoireModifier

En 1952, la ville de Neuchâtel remet au Canton les collections d'archéologie conservées au Musée d'art et d'histoire dans le but de fonder un musée indépendant. Le musée cantonal d'archéologie est alors aménagé dans un bâtiment de la cour du Palais du Peyrou[1].

Dans les années 1960, les fouilles provenant de la deuxième correction des eaux du Jura ainsi que celles provenant de la construction de l'autoroute A5 vont entraîner un accroissement considérable des collections. Trop exigüs, le musée ne peut accueillir ces collections.

Le 26 juin 1979, Rémi Scheurer et Pierre Duckert déposent une motion pour la construction d'un nouveau musée d'archéologie. Un concours international d'architecture est lancé en 1986. Le lauréat est un bureau d'architectes situé à Genève. En octobre 1995, le Grand Conseil accepte un crédit pour la construction du projet, situé à Hauterive. Les travaux de construction débutent en 1998. Le 7 septembre 2001, le Laténium est inauguré officiellement[1].

Le parc et le muséeModifier

Le parc et le musée forment un vaste complexe qui s'étend sur 2 500 m2 sur les rives du lac et racontent 50 000 ans d'histoire régionale et européenne. Il s'agit de la plus grande exposition consacrée à l'archéologie en Suisse. Il abrite également les locaux de l'office d'archéologie du canton de Neuchâtel, ainsi que la chaire de Préhistoire (et sa bibliothèque) de l'Institut d'archéologie de l'Université de Neuchâtel[2].

L'exposition permanente présente environ 3'000 objets et ses dépôts en habitent environ un demi-million. Le Laténium conserve des pièces d'archéologie issues de fouilles locales et nationales retraçant la vie des peuples vivant dans la région de Neuchâtel mais aussi en Suisse. Il conserve également d'anciens objets issus de fouilles réalisées en Europe et constituées principalement au XIXème siècle par des notables neuchâtelois[1],[3].

 
Latenium, Challand gallo-romain, MUS-LAT-005

Le musée expose en permanence le fac-similé d'un chaland gallo-romain de 20 mètres de long retrouvé à Bevaix lors de fouilles subaquatiques. Des vestiges de l'époque celte provenant notamment du site de la Tène (voisin du Laténium) et des peuples lacustres sont également visibles. On peut encore y voir les objets laissés par des chasseurs magdaléniens qui ont occupé le site du musée, il y a 15 000 ans[3],[1].



PrixModifier

En 2003, le musée a obtenu le Prix du Musée du Conseil de l'Europe[4].

En 2018, il a obtenu la Médaille de la médiation archéologique de l'Union internationale des sciences préhistoriques et préhistoriques[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Marc-Antoine Kaeser, Denis Ramseyer, Laténium parc et musée d'archéologie: catalogue d'exposition, Hauterive, Attinger,
  2. Laurent Chenu, Michel Egloff et al., Laténium pour l'archéologie: le nouveau parc et musée d'archéologie de Neuchâtel,
  3. a et b Johanne Blanchet, « La mise en espace au Laténium », Lettre de l'OCIM,‎ 2005 numéro 97, p.4-12
  4. « 1977-2000 : Prix du Musée du Conseil de l'Europe / Council of Europe Museum Prize » (consulté le 8 décembre 2008)
  5. « UISPP Awards | UISPP », sur www.uispp.org (consulté le 4 avril 2019)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :