Langues popolocanes

famille de langues

Langues popolocanes
Pays Mexique
Classification par famille

Les langues popolocanes sont un groupe de langues amérindiennes parlées au Mexique, dans les États d'Oaxaca et de Puebla.

ClassificationModifier

Les langues popolocanes sont une des branches de la famille oto-mangue[1].

Des langues menacéesModifier

Les langues popolocas sont, dans l'ensemble, fortement menacées. l'ixcatèque est presque éteint. Les parlers popolocas, avec 11 000 locuteurs, et le chocho, qui compte 1 000 locuteurs, ne sont plus parlés que par les plus âgées[1]. Seuls les parlers mazatèques comptent environ 100 000 locuteurs[2].

ClassificationModifier

La branche popolocane de l'oto-mangue est constituée des diverses variétés, de popoloca, de mazatèque et de deux langues, le chocho et l'ixcatèque. Les variétés de parlers popolocas et mazatèques sont généralement qualifiées de dialectes. Ce terme ne signifie pas nécessairement qu'ils soient intercompréhensibles les uns par rapport aux autres.

La classification de Hamp (1958) est la suivante[3] :

Histoire des languesModifier

Si l'on accepte les résultats de la glottochronologie on obtient un groupement différent. Les travaux de Swadesh (1960) établissent que le mazatèque fut le premier membre à se séparer du proto-popolocan, il y a 2 500 ans. L'ixcatèque s'est ensuite séparé du groupe il y a 1 300 ans. Le chocho et les langues popolocas furent les dernières à se distinguer, il y a 800 ans. Les langues popolocas ne se sont différenciées les unes par rapport aux autres il n'y a que 5 siècles[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Veerman-Leichsenring, 1991, p. 3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « p318 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  2. Veerman-Leichsenring, 2000, p. 317.
  3. Veerman-Leichsenring, 2000, p. 336.
  4. Veerman-Leichsenring, 1991, pp. 3-4.

SourcesModifier

  • (es) Veerman-Leichsenring, Annette, Gramatica del popoloca de Metzontla (con vocabulario y textos), Amsterdam, Rodopi, 1991.
  • (en) Veerman-Leichsenring, Annette, Popolocan Independent Personal Pronouns: Comparison and Reconstruction, International Journal of American Linguistics, 66:3, pp. 318-359, 2000.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier