Landolf de Conza

Landolf de Conza ou Landolf Ier de Salerne (mort après 979), noble Lombard, brièvement corégent de la principauté de Capoue-Bénévent en 941, il usurpe le titre de prince de Salerne en 973-974.

OrigineModifier

Landolf est le fils d'Aténolf II de Capoue corégent de Bénévent († 940). À la mort de son père il lui succède comme prince associé à son oncle Landolf Ier de Bénévent, mais ce dernier l'exil avec sa famille.

UsurpationModifier

Landolf se réfugie dans le duché de Naples auprès de Marinus II de Naples, d'où il gagne à Salerne la cour de sa sœur, Gaitelgrime seconde épouse de Guaimar II de Salerne à qui succède en 946 le neveu de Landolf ; Gisolf Ier de Salerne. Ce dernier couvre la famille de son oncle d'honneur: il le nomme gastald de Conza, et investit ses fils Landenolf († 973), Landolf, Indolf, et Guaimar de fiefs importants dans la principauté de Salerne à Marsi, Sarno et Lauro selon le Chronicon Salernitanum.

Pendant l'été 973 avec l'appui de Marinus II de Naples et de Manso Ier d' Amalfi, Landulf s'empare du pouvoir à Salerne, il chasse Gisolf Ier, se proclame prince et s'adjoint l'ainé de ses fils survivant Landolf II comme corégent. Gisolf Ier se réfugie à la cour de Pandolf Tête de Fer le fils de Landolf Ier de Bénévent qui règne sur la principauté de Bénévent-Capoue. Avec l'appui de Pandolf Gisolf est rétabli comme prince de Salerne en mai/juin 974 et comme il est sans héritier il désigne comme corégent Pandolf Tête de Fer et comme successeur, le fils de ce dernier Pandolf II de Salerne.

DescendanceModifier

D'une union avec une inconnue il avait quatre fils selon le Chronicon Salernitanum :

  • Landenolf († 973)
  • Landolf († après 1004), associé comme prince Landolf II de Salerne.
  • Indolf
  • Guaimar

Notes et référencesModifier

SourcesModifier