Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Lambert van Noort
Dirck van Hensbeeck2.jpg
Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail
Enfant

Lambert van Noort[2] est un peintre flamand d'histoire, architecte, dessinateur de cartons de tapisseries et vitraux.

Sommaire

BiographieModifier

Né en 1520, Lambert van Noort est, selon Van Mander, « un bon peintre et architecte »[4].

En 1547[6], il devient membre de la guilde de Saint-Luc d'Anvers[8].

Père du peintre Adam van Noort, le maître de Rubens, on lui doit notamment quelques peintures d'histoire (Galerie : 1-2), de nombreux dessins (Galerie : 3-4) et des vitraux (Galerie : 5-6)[10].

Il fut l'un des premiers artistes flamands à dessiner d'après des modèles vivants[12].

Il est mort à Anvers en 1571[14].

ŒuvresModifier

  • Peintures
    • Vierge à la ceinture, Huile sur panneau, Oratorio dell'Annunziata, Ferrara (Galerie : 1).[16]
    • Lambert van Noort et Henri Bles, Saint Jérôme pénitent, huile sur bois, 116,7 x 81,6 cm, Musée provincial des Arts anciens du Namurois, Namur, inv. 318 (Galerie : 2).[18]
  • Dessins
    • Guérison de l'aveugle Tobie, étude de vitrail, dessin à l'encre brune et lavis avec rehauts de blanc sur papier, monogrammé, 254 × 265 mm, Staatliche Graphische Sammlung München, München , inv./cat.nr 21147 (Galerie : 3).[20]
    • Sortie des animaux de l'arche de Noé, 1557, dessin signé et daté « Lambertus.a. / Noort.de.amersfort / Inven : 1557 », Ø 263 mm, Fondation Custodia (collection F. Lugt), Paris, inv./cat.nr 8881 (Galerie : 4).[22]
  • Vitraux
    • Jésus parmi les docteurs, vitrail 13 de l'église Saint-Jean de Gouda (Galerie : 5-6).[24]

GalerieModifier


BibliographieModifier

  • Karel Van Mander et Henri Hymans (trad. notes et commentaires de Henri Hymans), « De plusieurs peintres anciens et modernes », dans Le livre des peintres de Carel van Mander : vie des peintres flamands, hollandais et allemands (1604), Tome 1, Paris, (lire en ligne), p. 60-86.
  • N. Dacos, « Les peintres romanistes : histoire du terme, perspectives de recherche et exemple de Lambert van Noort », Bulletin de l'Institut Historique Belge de Rome,‎ , p. 161-186.
  • (nl) A. Monballieu, « Lambert van Noorts ontwerp van het stadstapijt van 's-Hertogenbosch bestemd voor de staten van Brabant », Artes Textiles, vol. 10,‎ , p. 163-168.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier


  1. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  2. Également appelé Lambert van Oort, ou Lambrecht van Oort.[1]
  3. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  4. Cf. Van Mander et Hymans 1884, p. 66.[3]
  5. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  6. Selon Leen Huet, c'est en 1549 qu'il devient franc-maître à Anvers. Cf. notice BALaT.[5]
  7. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  8. Cf. Van Mander et Hymans 1884, p. 66.[7]
  9. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  10. Cf. Van Mander et Hymans 1884, p. 66.[9]
  11. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  12. Cf. la biographie de l'artiste du BALaT.[11]
  13. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  14. Cf. Van Mander et Hymans 1884, p. 66.[13]
  15. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  16. Wikimedia commons[15]
  17. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  18. Notice BALaT[17]
  19. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  20. Notice RKD[19]
  21. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  22. Notice RKD[21]
  23. (!!! Changez pour le modèle {{Note}} à la place du modèle {{Ref}}.!!!)
  24. Wikimedia commons[23]