Lambda Bootis

étoile
λ Bootis
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 14h 16m 23,019s[1]
Déclinaison 46° 05′ 17,90″[1]
Constellation Bouvier
Magnitude apparente 4,18[2]

Localisation dans la constellation : Bouvier

(Voir situation dans la constellation : Bouvier)
Boötes IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral A0p λB[3]
Indice U-B 0,05[2]
Indice B-V 0,08[2]
Astrométrie
Vitesse radiale −7,9 ± 1,6 km/s[4]
Mouvement propre μα = −187,33 mas/a[1]
μδ = 159,05 mas/a[1]
Parallaxe 32,94 ± 0,16 mas[1]
Distance 99 ± 0,5 al
(30,4 ± 0,1 pc)
Magnitude absolue +1,71 ± 0,23[5]
Caractéristiques physiques
Masse 1,66+0,19
−0,16
 M[6]
Rayon 1,7 R[7]
Gravité de surface (log g) 4,188[8]
Luminosité 19,1+9,0
−6,1
 L[6]
Température 8 720 K[9]
Rotation 100 km/s[8]
Âge 2,8+1,1
−0,8
×109 a[6]

Autres désignations

Xuange, λ Boo, 19 Boo (Flamsteed), HR 5351, HD 125162, GJ 3837, BD+46 1949, FK5 527, HIP 69732, SAO 44965, GC 19273[10]

Lambda Bootis (λ Boo, λ Bootis), parfois francisé en Lambda du Bouvier, est une étoile de la constellation du Bouvier. Elle est le prototype d'un groupe d'étoiles rares appelées les étoiles de type Lambda Bootis, qui sont toutes des étoiles naines ayant des abondances inhabituellement faibles de métaux dans leur spectre.

PropriétésModifier

Lambda Bootis est une étoile blanche de la séquence principale (type A) avec une magnitude apparente de +4,18[2]. Elle est à environ ∼99 a.l. (∼30,4 pc) de la Terre[1] et elle se rapproche du système solaire avec une vitesse radiale héliocentrique de −8 km/s[4].

Son âge est estimé à 2,8 milliards d'années, à un milliard d'années près[6]. Son diamètre qui a été mesuré directement est de 1,7 fois celui du Soleil[7]. Elle est environ 1,7 fois plus massive et 19 fois plus lumineuse que le Soleil[6]. Sa température de surface est de 8 720 K[9]. C'est une étoile qui tourne rapidement sur elle-même avec une vitesse de rotation projetée de 100 km/s[8].

Noms traditionnelsModifier

Cette étoile forme, avec Asselus (θ Boo, ι Boo et κ Boo), Al Aulād al Dhiʼbah (ألعولد ألذعب - al aulād al dhiʼb), « les petits des hyènes[11] ».

Al Aulād al Dhiʼbah ou Aulad al Thiba est le nom donné à cette étoile dans le catalogue d'étoiles Technical Memorandum 33-507 - A Reduced Star Catalog Containing 537 Named Stars[12].

Dans l'astronomie chinoise, Lambda Bootis est appelée (en Pinyin) Xuángē (玄戈), ce qui signifie Sombre Lance. En effet, cette étoile est bien visible et est isolée dans l'astérisme Sombre Lance du palais pourpre interdit (voir : constellations chinoises)[13]. Ce nom a été occidentalisé en Heuen Ko, bien que ce dernier fut donné à γ Bootis (Seginus) par R.H. Allen, qu'il traduisit comme « la lance céleste »[11]. Le nom de « Xuange » a été approuvé et officialisé par l'Union astronomique internationale pour désigner l'étoile le [14].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) F. van Leeuwen, « Validation of the new Hipparcos reduction », Astronomy & Astrophysics, vol. 474, no 2,‎ , p. 653–664 (DOI 10.1051/0004-6361:20078357, Bibcode 2007A&A...474..653V, arXiv 0708.1752)
  2. a b c et d (en) H. L. Johnson et al., « UBVRIJKL photometry of the bright stars », Communications of the Lunar and Planetary Laboratory, vol. 4, no 99,‎ , p. 99 (Bibcode 1966CoLPL...4...99J)
  3. (en) Helmut A. Abt et Nidia I. Morrell, « The Relation between Rotational Velocities and Spectral Peculiarities among A-Type Stars », The Astrophysical Journal Supplement, vol. 99,‎ , p. 135 (DOI 10.1086/192182, Bibcode 1995ApJS...99..135A)
  4. a et b (en) G. A. Gontcharov, « Pulkovo Compilation of Radial Velocities for 35 495 Hipparcos stars in a common system », Astronomy Letters, vol. 32, no 11,‎ , p. 759 (DOI 10.1134/S1063773706110065, Bibcode 2006AstL...32..759G, arXiv 1606.08053)
  5. (en) E. Paunzen et al., « The status of Galactic field λ Bootis stars in the post-Hipparcos era », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 336, no 3,‎ , p. 1030–1042 (DOI 10.1046/j.1365-8711.2002.05865.x, Bibcode 2002MNRAS.336.1030P, arXiv astro-ph/0207488)
  6. a b c d et e (en) B. Montesinos et al., « Parameters of Herbig Ae/Be and Vega-type stars », Astronomy & Astrophysics, vol. 495, no 3,‎ , p. 901–917 (DOI 10.1051/0004-6361:200810623, Bibcode 2009A&A...495..901M, arXiv 0811.3557)
  7. a et b (en) David R. Ciardi et al., « The Angular Diameter of λ Boötis », The Astrophysical Journal, vol. 659, no 2,‎ , p. 1623–1628 (DOI 10.1086/512077, Bibcode 2007ApJ...659.1623C, arXiv astro-ph/0612723)
  8. a b et c (en) Inseok Song et al., « Ages of A-Type Vega-like Stars from uvbyβ Photometry », The Astrophysical Journal, vol. 546, no 1,‎ , p. 352–357 (DOI 10.1086/318269, Bibcode 2001ApJ...546..352S, arXiv astro-ph/0010102)
  9. a et b (en) J. R. Martínez-Galarza et al., « Infrared Emission by Dust Around λ Bootis Stars: Debris Disks or Thermally Emitting Nebulae? », The Astrophysical Journal, vol. 694, no 1,‎ , p. 165–173 (DOI 10.1088/0004-637X/694/1/165, Bibcode 2009ApJ...694..165M, arXiv 0812.2198)
  10. (en) * lam Boo -- Variable Star of delta Sct type sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  11. a et b R. H. Allen, Star Names: Their Lore and Meaning, New York, NY, Dover Publications Inc, (ISBN 0486210790, lire en ligne), p. 105
  12. Jack W. Rhoads - Technical Memorandum 33-507-A Reduced Star Catalog Containing 537 Named Stars, Jet Propulsion Laboratory, California Institute of Technology; November 15, 1971
  13. (zh) AEEA (Activities of Exhibition and Education in Astronomy) 天文教育資訊網 2006 年 6 月 14 日
  14. (en) « Naming Stars », sur IAU.org, Union astronomique internationale (consulté le 16 décembre 2019)

Liens externesModifier