Lac de Caldaro

lac italien

Le lac de Caldaro (en allemand : Kalterer See) est la plus grande étendue d'eau naturelle de la province autonome de Bolzano. Le lac est situé à 216 m d'altitude dans la commune de Caldaro sulla Strada del Vino, à environ 20 km de Bolzano.

Lac de Caldaro
Image illustrative de l’article Lac de Caldaro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région à statut spécial Trentin-Haut-Adige
Province autonome Bolzano
Commune Caldaro sulla strada del vino
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 47″ N, 11° 15′ 52″ E
Superficie 1,4 km2
Longueur 1,8 km
Largeur 900 m
Altitude 216 m
Profondeur
 · Maximale

5,6 m
Volume 6 millions de m3
Hydrographie
Bassin versant 55,5 km2
Alimentation Fossa Grande di Caldaro
Émissaire(s) Fossa Grande di Caldaro
Divers
Site officiel www.provincia.bz.it/agenzia-ambiente/acqua/lago-caldaro.aspVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Lac de Caldaro
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Lac de Caldaro

CaractéristiquesModifier

Panorama sur le lac depuis Castelvecchio.

D'origine alluviale, le lac est alimenté par des sources sous-marines. Très fréquenté par les touristes, le lac de Caldaro est bordé d’installations de baignade, de campings, d’hôtels et de restaurants, ainsi que de petits ports pour les voiliers. En raison des conditions climatiques, le lac de Caldaro favorise la pratique de sports éoliens tels que la planche à voile.

L'eau du lac atteint généralement plus de 28 °C en été[1].

 
Le lac vu depuis Castelvecchio, avec la petite église de San Pietro.

À l'est du lac, à Castelvecchio, se trouve la plus ancienne église du Tyrol du Sud : la basilique Saint-Pierre, également accessible en traversant la gorge de Rastenbachklamm, un chemin qui monte à travers des gorges et des cascades étroites.

ToponymeModifier

Le nom du lac est attesté en 1257 sous le nom de lacus Caldarii (dans un document latin), en 1337 sous celui de Chaltner, en 1500 sous celui de See zu Kaltern et en 1770 sous le nom de Kalterer See[2].

LégendeModifier

Il existe de nombreuses légendes dans le Haut-Adige, et notamment à propos du lac de Caldaro[3].

RéférencesModifier

  1. (it) « Il Lago di Caldaro - Lago di Caldaro - Termeno e Caldaro », sur kalterersee.com (consulté le )
  2. (de) Egon Kühebacher, Die Ortsnamen Südtirols und ihre Geschichte : Des geschichtlich gewachsenen Namen der Täler, Flüsse, Büsse, Bäche und Seen, Athesia, , 387 p. (ISBN 978-88-7014-827-5, lire en ligne)
  3. (it) Merci, Lucillo., Le più belle leggende dell'Alto Adige : storia, folclore, tradizioni, credenze, riti e costumanze popolari, Manfrini, (ISBN 88-7024-234-X et 9788870242348, OCLC 797524672, lire en ligne)

Liens externesModifier