Lac Koronia

lac grec

Lac Koronia
Image illustrative de l’article Lac Koronia
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Subdivision Macédoine grecqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision Macédoine-Centrale
Statut Site RamsarVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 40° 41′ 08″ nord, 23° 08′ 54″ est
Superficie 42,823 km2
Longueur 10,7 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 75 m
Profondeur
 · Moyenne

Géolocalisation sur la carte : Grèce
(Voir situation sur carte : Grèce)
Lac Koronia

Le lac Koronia (en grec moderneΛίμνη Κορώνεια) ou Coronée est un lac de Grèce situé dans le district régional de Thessalonique, dans la périphérie de Macédoine-Centrale. D'une superficie de 42,823 km², il est bordé par les municipalités de Koronia, Langadas et Egnatia.

ProtectionModifier

Il fait partie des biotopes humides de Grèce, protégés par la directive 92/43/CEE du Conseil du concernant la conservation des habitats naturels ainsi que la faune et la flore sauvages. Le lac Koronia, avec le lac Volvi, ont été classés site Ramsar le [1]. C'est également un site ornithologique important inclus au sein du parc national des zones humides des lacs Korónia, Vólvi et du Témpi macédonien.

GéographieModifier

Les lacs Koronia et Volvi séparent la région de la Chalcidique du reste de la Macédoine.

HistoireModifier

Il y a un million d'années, le lac Koronia et le lac Volvi, ainsi que tout le bassin de Mygdonia, formaient un seul énorme lac. Depuis, la superficie du lac Koronia ne cesse de diminuer, notamment à cause de l'utilisation intensive de son eau pour la culture de maïs, et la distance le séparant du lac Volvi ne cesse de grandir à cause de son assèchement. Dans les années 1950, Koronia était un des lacs grecs le plus producteur en pêche. Dans les années 1970, sa superficie était de 450 km2 et sa profondeur d'environ 5 mètres. Au début des années 2000, la superficie était de 100 km2 et sa profondeur de 0,5 à 1 mètre, et la totalité des poissons y vivant sont morts depuis les années 1990.

La Grèce a été de nombreuses fois condamnée car la pollution et la surconsommation de son eau y entraînent des phénomènes alarmants.

En 2002 le lac est gravement asséché, le niveau dramatique de l'eau, ajouté à la pollution croissante du lac, créent des conditions favorables aux épizooties[2].

RéférencesModifier

  1. (en) « Lakes Volvi & Koronia », sur Service d’information sur les Sites Ramsar (consulté le 6 mars 2015)
  2. http://www.lexpress.fr/info/quotidien/24himages/ 20 septembre 2007

Liens externesModifier