Ouvrir le menu principal

La tristesse est aux femmes

film de Kaneto Shindō, sorti en 1958
La tristesse est aux femmes
Titre original 悲しみは女だけに
Kanashimi wa onna dakeni
Réalisation Kaneto Shindō
Scénario Kaneto Shindō
Acteurs principaux
Sociétés de production Daiei
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre drame
Durée 90 minutes
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La tristesse est aux femmes (悲しみは女だけに, Kanashimi wa onna dakeni?) est un film japonais réalisé par Kaneto Shindō et sorti en 1958.

SynopsisModifier

Durant l'Ère Taishō, Hideyo revient au Japon pour sauver sa famille de la crise économique, après trente ans passés avec des paysans d'origine japonaise aux États-Unis, ce qui ne manque pas d'éveiller la convoitise de certains.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Malgré le titre mélodramatique, La tristesse est aux femmes est un film de critique sociale[3]. L'arrivée d'une tante résidant aux États-Unis provoque les consciences des membres d'une famille et va révéler au grand jour leur véritable nature, mensonges et cupidité pour les uns, honte et respect pour les autres[1].

Kaneto Shindō réalise le portrait de Hideyo, magistralement interprété par Kinuyo Tanaka en prenant pour modèle sa sœur ainé qui a réellement immigré aux États-Unis, où elle s'est installée définitivement[3].

RéférencesModifier

  1. a et b Jean Tulard, Le Nouveau guide des films - Intégrale, Groupe Robert Laffont, , 9658 p. (ISBN 9782221124864)
  2. a et b (ja) La tristesse est aux femmes sur la Japanese Movie Database
  3. a et b Tadao Satō, Le Cinéma japonais (tome I), Éditions du Centre Pompidou, , 264 p. (ISBN 2-85850-919-0), p. 82

Liens externesModifier