Kaneto Shindō

Kaneto Shindō
Description de cette image, également commentée ci-après
Kaneto Shindō en 1948
Nom de naissance Shindō Kaneto
Naissance
Hiroshima (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès (à 100 ans)
Tokyo (Japon)
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables L'Île nue
Onibaba

Kaneto Shindō (新藤 兼人, Shindō Kaneto?) (né le à Hiroshima - mort le à Tokyo[1]) est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma japonais.

BiographieModifier

D'abord entré comme assistant décorateur à la Shōchiku en 1934, il devient par la suite scénariste en 1949. Il passe derrière la caméra, comme réalisateur, en 1950, au sein la compagnie de production indépendante Kindai Eiga Kyōkai (en) (近代映画協会?, litt. « Société de cinéma moderne japonaise ») qu'il fonde avec Kōzaburō Yoshimura[2],[3].

Il connaît un très large succès international avec L'Ile nue, grand prix du festival de Moscou en 1961.

Vie privéeModifier

Il a été marié à l'actrice Nobuko Otowa (1925–1994) qui a joué dans 41 de ses films[4].

Filmographie sélectiveModifier

ScénaristeModifier

Réalisateur et scénaristeModifier

Sauf indication contraire, les titres en français se basent sur la filmographie de Kaneto Shindō dans l'ouvrage Le Cinéma japonais de Tadao Satō[5].

ProducteurModifier

  • 1966 : L'Instinct (本能, Honnō?)
  • 1972 : L'Anneau métallique (鉄輪, Kanawa?)
  • 1972 : Hymne (讃歌, Sanka?)
  • 1973 : Le Cœur (, Kokoro?)
  • 1979 : Strangulation (絞殺, Kōsatsu?)

OuvragesModifier

  • (ja-Latn) Kaneto Shindō, Shōsetsu Tanaka Kinuyo [« 小說田中絹代 »] (biographie), Tokyo, Bungei Shunjū (文芸春秋?),‎ , 392 p. (ISBN 978-4-16-741501-3)[9]

Notes et référencesModifier

  1. (ja) « 訃報:新藤兼人さん100歳=映画監督・脚本家 », Mainichi Shinbun,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2012)
  2. (en) « Obituary: Kozaburo Yoshimura », Japan Times (consulté le 26 juillet 2010)
  3. (ja) « Yoshimura Kōzaburō », Nihon jinmei daijiten, Kōdansha (consulté le 4 décembre 2010)
  4. Stéphane du Mesnildot, Cahiers du cinéma, no 680, juillet-août 2012, p. 83
  5. Tadao Satō (trad. du japonais), Le Cinéma japonais (tome II), Paris, Éditions du Centre Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 285
  6. L'Homme : titre français du film lors de la rétrospective « Art Theatre Guild of Japan (ATG) ou la fabrique d'auteurs » du 7 juin au 23 juillet 2011 à la MCJP, voir le catalogue en ligne de la rétrospective sur issuu.com
  7. « Liste d'articles de revues cinématographiques traitant du film Chikuzan, le baladin aveugle », sur calindex.eu (consulté le 9 avril 2021)
  8. Histoire singulière à l'est du fleuve : titre français du film lors de la rétrospective « Art Theatre Guild of Japan (ATG) ou la fabrique d'auteurs » du 7 juin au 23 juillet 2011 à la MCJP, voir le catalogue en ligne de la rétrospective sur issuu.com
  9. Shōsetsu Tanaka Kinuyo sur Woldcat.org

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier