Ouvrir le menu principal

La Prisonnière (roman)

cinquième tome de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Prisonnière.

La Prisonnière
Image illustrative de l’article La Prisonnière (roman)

Auteur Marcel Proust
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Date de parution 1923
Chronologie

La Prisonnière est le cinquième tome d'À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié en 1923 à titre posthume.

Sommaire

IntrigueModifier

Le thème principal de ce volume est l'amour possessif et jaloux qu'éprouve le narrateur pour Albertine. Il la fait surveiller, la soupçonne de liaisons homosexuelles, essaie de la retenir chez lui.

À la dernière page du roman, la domestique Françoise apprend au narrateur qu'Albertine est partie sans le prévenir. Cet événement inattendu marque le passage de La Prisonnière à La Fugitive (ou Albertine disparue).

AdaptationsModifier

En 2000, cette œuvre a été librement adaptée en langage cinématographique par la cinéaste Chantal Akerman, assistée pour l'écriture par Eric de Kuyper, sous le titre La Captive, avec Sylvie Testud et Stanislas Merhar.

Le style du film est influencé par Sueurs froides d'Alfred Hitchcock et les mélodrames morbides de Yevgeni Bauer.

Livres audioModifier

Édition commerciale
Édition gratuite
  • Marcel Proust (auteur) et Pomme (narratrice), La Prisonnière, litteratureaudio.com, (écouter en ligne)
    Téléchargement MP3, sous forme de fichiers séparés ou d'archives groupées ; durée : 19 h 34 min environ.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :