La Gauche (Slovénie)

parti politique slovène

La Gauche
(sl) Levica
Image illustrative de l’article La Gauche (Slovénie)
Logotype officiel.
Présentation
Leader Luka Mesec (en)
Fondation
Fusion de Parti pour l'écosocialisme et le développement durable de la Slovénie (sl)
Initiative pour le socialisme démocratique (en)
Positionnement Gauche[1],[2],[3],[4],[5]
Idéologie Socialisme démocratique[6]
Écosocialisme[6]
Euroscepticisme[5]
Affiliation européenne Parti de la gauche européenne
Couleurs Rouge et vert
Site web www.levica.si
Représentation
Députés
9  /  90
Conseillers municipaux
41  /  2750

La Gauche (en slovène : Levica) est un parti politique slovène écosocialiste. Le parti est dirigé par Luka Mesec (en). Il est issu de la transformation de l'alliance de la Gauche unie en parti politique.

HistoireModifier

Coalition de la gauche unieModifier

La Gauche unie a été fondée le avec la signature d'un accord de coalition lors du congrès fondateur à l'hôtel Union à Ljubljana. Le , la coalition a officiellement rejoint le Mouvement pour une société juste (GPD) et la société politique culturelle Liberté pour Straža.

Le but de la coalition était de servir d'alternative aux partis politiques traditionnels qui avaient été largement critiqués par le public à l'égard des soulèvements dans toute la Slovénie[7],[8].

Levica aujourd'huiModifier

Lors des élections législatives slovènes de 2018, la gauche a recueilli 9,33% des suffrages, remportant neuf sièges au Parlement[9]. Les cinq députés en exercice ont été réélus pour un second mandat[10]. Nataša Sukič (qui avait jusque-là occupé le poste de conseiller municipal à Ljubljana)[11] a également été élue sur la liste des candidats du parti, devenant ainsi le premier membre du parlement ouvertement homosexuel de l'histoire du pays[12].

Après que le parti conservateur chrétien Nouvelle Slovénie ait renoncé aux pourparlers de coalition avec le noyau du parti de centre-gauche dirigé par le Premier ministre Marjan Šarec (leader du parti éponyme du parti LMŠ), la gauche est devenue le partenaire présumé de la coalition dans les efforts de Šarec pour atteindre un objectif de majorité parlementaire[13]. L'insistance de la gauche sur un référendum sur l'adhésion à l'OTAN a été largement considérée comme un moyen de briser l'accord conclu avec les principaux partis de la coalition les plus atlantiques[14],[15]. Peu de temps après le départ de NSi des négociations de coalition, la gauche a annoncé qu'elle ne demanderait pas qu'un engagement en faveur d'un référendum sur l'OTAN soit inclus dans l'accord de coalition[15],[16]. Deux jours après que Šarec ait été nommé pour le poste de Premier ministre par le groupe des cinq partis le [17], la gauche a promis de soutenir sa candidature[18]. Šarec a donc été confirmé comme Premier ministre le [19], mettant ainsi fin à la plus longue impasse politique de l'histoire du pays[17], tout en formant le premier gouvernement minoritaire du pays en raison de la décision de la gauche de ne pas entrer officiellement dans la coalition au pouvoir[20].

IdéologieModifier

Levica prône le socialisme démocratique, préconise une politique socialiste qui vise à l'instauration d'un système social et économique dans lequel les personnes, en termes de ressources environnementales et naturelles, produisent une production durable pour répondre aux besoins sociaux d'une quantité suffisante des personnes souhaitées. Il préconise aussi la démocratisation de tous les domaines sociaux, par l'introduction de la démocratie directe, la gouvernance du travail et l'application des principes de coordination et de participation à l'économie (au lieu de la concurrence)[21].

Résultats électorauxModifier

Assemblée nationaleModifier

Année Voix % Sièges Rang
2018 83 108 9,33
9  /  90
5e

Parlement européenModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Slovenia: Anti-migrant party gains highlight 'Orban's soft power' », sur Aljazeera.com,
  2. (en) « Slovenian MPs pass ten percent minimum wage rise », sur france24.com,
  3. (en) « Refugee case could topple Slovenia government », sur EUobserver,
  4. (en) « EU country briefing: Slovenia », sur EURACTIV,
  5. a et b (en) « Party Encyclopedia & Polling Averages: Slovenia », Europe Elects
  6. a et b (en) Wolfram Nordsieck, « Slovenia », sur Parties and Elections in Europe, (consulté le )
  7. (sl) Gorazd Utenkar NeDelo, « Levice ni več, zato je tu nova levica », sur www.delo.si, (consulté le )
  8. (sl) « Foto: Največja vseslovenska vstaja do zdaj. Protestiralo 20.000 ljudi. », sur RTVSLO.si (consulté le )
  9. (sl) « Résultats élections législatives slovènes 2018 », sur dvk-rs.si
  10. (sl) « Ni več Gorenaka, Erjavca, vrača se Jelinčič ... in ostalo o novem sklicu DZ-ja », sur RTVSLO.si (consulté le )
  11. (sl) « Natasa Sukic », sur ljubljana.si
  12. (sl) « Prva razkrita LGBTQ+ oseba v slovenskem parlamentu », sur Mladina.si (consulté le )
  13. (sl) « Šarec nadaljuje pogajanja: po umiku NSi v igri Levica », sur siol.net (consulté le )
  14. (sl) « Je koalicija z Levico sploh mogoča? », sur siol.net (consulté le )
  15. a et b (sl) « V Levici so se pripravljeni pogajati, a pričakujejo bistveno drugačno koalicijsko pogodbo », sur RTVSLO.si (consulté le )
  16. (sl) « Levica še brez vabila Šarčeve koalicije, ne bi pa več vztrajala pri Natu », sur www.vecer.com, (consulté le )
  17. a et b (en) « Slovenia's center-left coalition nominates Marjan Sarec for PM », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (sl) « The Left to provide votes for Šarec to become PM-designate », sur Radio Si (consulté le )
  19. (en) Paul Dallison, « Slovenian lawmakers back new government », sur POLITICO, (consulté le )
  20. (en) « Lawmakers back Slovenia's first minority cabinet », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. (sl) « programstranke levica za državnozborske volitve 2018 », sur levica.si

Liens externesModifier