Ouvrir le menu principal

La Brune que voilà

pièce de théâtre de Robert Lamoureux

Page d'aide sur l'homonymie Pour le film, voir La Brune que voilà (film).

La Brune que voilà est une comédie en 3 actes de Robert Lamoureux, créée en 1958 à Bruxelles puis reprise au Théâtre des Variétés à Paris.

La pièce a fait l'objet d'une adaptation cinématographique réalisée par l'auteur et sortie le 1er juin 1960, avec Robert Lamoureux, Françoise Fabian et Michèle Mercier.

La pièce a été une nouvelle fois adaptée par Robert Lamoureux pour Michel Leeb dans les années 1980 et a été renommée "Le Tombeur". Madeleine Barbulée fait d'ailleurs à nouveau partie de la distribution dans le rôle de Mme Sivelle.

ArgumentModifier

Germain est le responsable d'un garage, vendeur de voitures d'occasion, et coureur de jupons invétéré. Il entretient des liaisons amoureuses avec quatre maîtresses, toutes brunes. Le mari de l'une d'entre elles débarque chez Germain, et sans lui révéler ni son nom ni celui de sa femme, le menace de mort s'il ne rompt pas immédiatement avec sa femme. Rompre d'accord, mais avec laquelle ?

Distribution de la créationModifier

Théâtre des Variétés
  • Décors : G. Bouvier